Djely Tapa comble le festival de jazz avec sa belle énergie

Révélation Radio-Canada pour 2019-2020 et en nomination aux JUNO, la chanteuse Djely Tapa a bluffé les spectateurs, lors de l’édition numérique du Festival de jazz de Montréal.

L’auteure-compositrice-interprète Djely Tapa a offert une performance électrisante et passionnée à l’Astral.

Nommée Révélation Radio-Canada en musique du monde 2019-2020, Djely Tapa est aussi repartie avec le trophée d’artiste musique du monde de l’année 2020 au dernier Gala Dynastie.

Issue d’une lignée de griot, la fille de Kandia Kouyaté a proposé quelques chansons de son plus récent album Barokan réalisé par Caleb Rimtobaye (AfrotroniX).

Coiffure d’inspiration Malinké (Foulah), tenue afro-moderne, c’est accompagné de ses musiciens qu’elle a débuté avec Future Art Tribe. Malgré un petit pépin de son entre les deux chansons durant son intervention, elle a enchaîné avec Dya et pour finir l’entraînant Départ pour lune.

Mention spéciale à Hassan Seck que l’on surnomme le guitariste aux doigts de diamant. Il est connu pour faire groover et frissonner rien qu’avec son jeu de guitare exceptionnel.

Avec sa voix unique et puissante, son débit incandescent, sa présence scénique digne et contagieuse, Djely Tapa a réussi à nous faire danser dans notre salon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.