9603 kilomètres: l’Odyssée de deux enfants, chez Futuropolis

Publiée chez Futuropolis, la bande dessinée 9603 kilomètres: l’Odyssée de deux enfants de Cyrille Pomès et Stéphane Marchetti raconte la triste réalité de ces gens qui quittent d’aussi loin que l’Afghanistan pour tenter de rejoindre la terre promise qu’est le Royaume-Uni.

Adil et Shafi sont deux cousins directs de 12 et 14 ans. La mort du père d’Adil va lancer un cycle infernal qui va mener le jeune jusqu’à dans les méandres du terrorisme.

Pour se sortir de cette spirale, il n’aura d’autre choix que de partir loin, loin de sa mère et de ses frères jumeaux, loin de son pays, loin du terrain de jeu qui était le sien.

Son grand cousin, Shafi, est choisi pour l’accompagner. Ce dernier caresse l’idée d’aller rejoindre son frère aîné qui s’est installé à Londres.

Les deux adolescents qui vivaient pourtant une vie paisible à jouer au cricket et à se prendre pour les meilleurs joueurs de ce sport vont devoir traverser les pires épreuves de leur vie.

De la province de Khost dans le sud-est de l’Afghanistan jusqu’aux portes de l’Europe, ils devront faire preuve de courage, éviter les balles des policiers et convaincre des passeurs aussi ripoux que cher de les aider à reussir leur périple de 9603 kilomètres.

Le roman graphique de 128 pages plonge les lecteurs dans les méandres de la migration et ils convergeront tous ensemble jusqu’à la jungle de Calais que Cyrille Pomès réussit bien à croquer.

Le triste scénario imaginé par Stéphane Marchetti reste malheureusement plus que probable et c’est bien ça la tragique réalité.

Lorsqu’on referme la dernière page de ce récit bouleversant, on reste encore plus dubitatif en imaginant que quelque part, en Iran, en Serbie, ou en Hongrie, il y a sans doute des migrants aussi jeune qu’Adil et Shafi qui prennent des forces quelques heures avant de reprendre leur périlleuse aventure…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.