“Pour mes fils, mon silence est impossible”, un documentaire d’Isabelle Racicot

Reconnaissant avoir été privilégiée, comme d’autres, l’animatrice Isabelle Racicot se commet dans un documentaire à la fois personnel et fouillé sur cette question délicate qui souffle un peu partout, le racisme. Elle s’y penche en partant d’un point de vue, celui de ses fils.

Isabelle Racicot, qui mène une belle carrière dans les médias depuis une vingtaine d’années, a été marquée comme beaucoup de personnes par le mouvement antiraciste dopé par Black Lives Matter et remis à l’avant plan avec la mort tragique de George Floyd, il y a quelques mois.

Tout au long du film diffusé aussi bien sur Ici télé que sur Ici Première, elle interroge des experts comme l’historien Franz Voltaire et essaye de comprendre. Elle se base sur sa propre expérience en se remémorant, par exemple, des souvenirs souvent douloureux de son enfance avec des amies de longue date comme Martine St-Victor.

L’incontournable question du racisme/discrimination systémique arrive très vite dans le film. Le rapprochement fait entre Noir et Autochtone est une des facettes de long métrage que plusieurs noteront et apprecieront. Les réfractaires à ce concept aura assurement le poil hérisssé.

Évidement l’autre notion qui tend à se faire une place dans le débat, celle du «privilège blanc», débarque aussi comme une tornade.

Quelles sont les solutions? C’est la question à laquelle Isabelle Racicot veut répondre.

“C’est de l’éducation, de l’éducation et de l’éducation”, explique avec conviction le chef du Service de police de l’agglomération de Longueuil, Fady Dagher, avouant sans détour avoir fait lui-même du profilage racial dans le passé.

Que faire de plus ? Le documentaire le souligne, il faut que ça parte de soi, mais le rôle des politiques est capital. C’est peut-être aussi cette partie qui a manqué puisque ni les leaders de la province et du pays n’ont voulu s’exprimer.

«J’espère que l’émission va donner le goût aux téléspectateurs de s’informer davantage sur le sujet, de se poser des questions et des gestes concrets dans leur environnement», souligne Isabelle Racicot, dans le document de presse et pour le coup, et elle n’a pas tort.

Pour mes fils, mon silence est impossible:

Animatrice et productrice au contenu : Isabelle Racicot
Recherche et consultante au contenu : Aisha C. Vertus
Consultant : Webster
Réalisateur : Christian Lalumière | Production : Trinome & filles (Valérie Beaulieu)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.