Les grands disparus de 2020

La pandémie a une incidence notable lorsque est venu le temps de rendre hommage à la longue liste de toutes les personnes qui nous ont quittées en 2020. Voici quelques disparitions retenues par l’équipe de Montréal.

Le saxophoniste camerounais Manu Dibango, 24 mars.

Né, le 12 décembre 1933 à Douala, Odilien Emmanuel Dibango aka Manu Dibango ou Papa Manu laisse un héritage avec plusieurs titres au premier rang duquel l’indémodable Soul Makossa, repris par Michael Jackson et même récemment par Rihanna. À Montréal, il a recu en 2016 le Prix Nuits d’Afrique pour la francophonie.

Le musicien kabyle algérien Idir, 2 mai.

Né le 25 octobre 1945 à Aït Yenni en Algérie, Idir n’a eu de cesse de promouvoir la culture berbère un peu partout dans le monde. On lui doit onze albums studio au total.

Le chanteur guinéen Mory Kanté, 22 mai.

Né le 29 mars 1950, le chanteur et musicien guinéen s’est inscrit dans la postériorité avec son tube Yéké yéké, sortit en 1988, mais aussi Tama. En 2017, il a recu le Grand prix des musiques du monde de la Sacem.

Le footbaleur sénégalais Papa Bouba Diop, 29 novembre.

Né le 28 janvier 1978 à Dakar, la capitale du Sénégal, le robuste milieu de terrain restera à jamais comme le boureau de la France, auteur du but victorieux contre les Bleus lors du match d’ouverture de la Coupe du monde de 2002 de la FIFA. En club, il est passé par Lens, Fulham, Portsmouth, AEK Athènes ou encore West Ham.

Le basketteur Kobe Bryant, 26 janvier.

Né le 23 août 1978, à Philadelphie en Pennsylvanie, Kobe Bryant est un joueur de basket de la NBA, double champion olympique, en 2008 et 2012.

L’écrasement de son hélocoptère, dans lequel il était avec sa fille Gianna, treize ans, ainsi que sept autres passagers, a a crée une onde de choc dans le monde.

L’acteur américain Chadwick Boseman, 28 août.

Né le 29 novembre 1976 en Caroline du Sud, cet acteur a personifié à merveille le héros de la Panthère noire dans le films du même nom, mais c’est pour son rôle de Jackie Robinson, le joueur de baseball passé par Montréal qu’il s’est fait un nom.

Il a aussi joué le rôle de James Brown dans le film biographique musical Get on Up (2014).

La Sud-africaine Zindzi Mandela, 13 juillet 2020.

Né le 23 décembre 1960, Zindzi Mandela est la fille de Nelson Mandela et Winnie Madikizela-Mandela. Diplomate et poète sud-africaine, Zindzi est la plus jeune et la troisième et dernière fille de Nelson Mandela.

L’ex-journaliste, agent et dirigeant de l’Olympique de Marseille Pape Diouf, 31 mars.

Né le 18 décembre 1951, Pape Diouf a d’abord été journaliste sportif, puis agent de plusieurs joueurs comme Basile Boli, Joseph-Antoine Bell, Marcel Desailly, Abedi Pelé, Marc-Vivien Foé, Frédéric Kanouté ou Didier Drogba avant de devenir président de l’Olympique de Marseille de 2005 à 2009. Il demeure à ce jour le seul dirigeant noir d’un club évoluant en première division dans toute l’Europe.

D’autres disparitions:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.