Test du système Wi-Fi maillé eero 6 d’Amazon

Avec la gamme de systèmes Wi-Fi maillé eero 6, le géant Amazon fait le pari d’offrir aux internautes un appareil qui les gardera toujours connectés. On a eu l’occasion de tester le modèle eero 6. Voici notre verdict.

Présentée en septembre 2020, la série eero 6 qui comprend les appareils eero Pro?6 et eero?6, couvre respectivement jusqu’à 190 mètres carrés et 140 mètres carrés avec des vitesses wifi allant, jusqu’à 1 gigabit en plus d’être doté de la technologie Wi-Fi 6, soit le plus rapide.

Lorsqu’on ouvre la première fois, on découvre l’appareil, blanc et assez compact (98 mm x 98 mm x 60 mm), un adaptateur secteur ainsi qu’un câble Ethernet.

Ce routeur maillé est vendu seul (179 $) ou en combo, de trois par exemple. Dans ce dernier cas, on parle d’une couverture allante jusqu’à 460 m² pour le lot.

À l’intérieur de l’appareil, on parle d’un processeur quadricœur à 1.2 GHz, avec 512 Mb de mémoire vive et 4 Gb de stockage flash. Il y a aussi un concentrateur pour maison intelligente Zigbee intégré. À l’extérieur, il y a deux ports Gigabit Ethernet séparés au milieu par une entrée USB-C. Peu importe à quel port, on se connecte au modem, le routeur fait le lien automatiquement. C’est un routeur basé sur un système à double bande AX1800.

Le modèle eero 6 dispose donc d’une connectivité bibande 2.4 GHz et 5 GHz tandis pour le modèle pro, on parle de tribande 2.4 GHz et 5 GHz.

“eero travaille sans cesse en arrière-plan de manière à protéger votre réseau, tandis que ses mises à jour logicielles automatiques apportent les derniers correctifs de sécurité, corrigent les bogues et mettent les fonctionnalités à niveau”, explique Amazon, propriétaire de eero depuis 2019.

Dans la pratique, le eero 6 vient avec une application disponible sous iOS et sous Android, simple à utiliser, mais étant relativement complète.

D’un coup d’oeil, on peut voir les appareils connectés. Pour chacun d’eux, on sait s’il est connecté sur le 5 GHz ou le 2,4 GHz. Il est aussi possible de faire un test de vitesse, ce que nous avons fait et qui a donné un vitesse au-dessus des 600 Mb/s un peu partout dans un bungalow à deux étages avec une aire d’environ 120 mètres carrés par niveau (et ce, sans extension).

Les amateurs de jeu pourront se servir de leur eero 6 pour diffuser des vidéos ou des jeux en ligne en 4K HD, à condition d’avoir un forfait et un fournisseur qui le permettent aussi, tandis que les propriétaires d’appareils connectés n’auront point besoin de débourser plus pour un concentrateur Zigbee pour leur maison connectée.

Avec eero 6, Amazon indique la possibilité de pouvoir connecter plus de 75 appareils connectés que ce soit des lampes, des interrupteurs, des prises, des écrans connectés, des thermostats, des caméras ou encore des sonnettes.

Pour rassurer certains utilisateurs frileux sur les enjeux de sécurité, il est possible d’augmenter d’un cran le tout avec eero Secure. Pour 39,99 $ par année, il “fournit à votre famille des outils essentiels, comme l’analyse des menaces, les avertissements de contenu et le blocage de publicités”, souligne-t-on.

Évidemment, chaque cas est particulier. D’abord les fournisseurs ont des technologies parfois différentes. Puis il y a la superficie des logements, l’épaisseur des murs, le nombres d’appareils ainsi que les interférences qui ont tous une incidence sur les points morts.

En résumé

On a aimé

  • Produit très compact
  • Il offre une bonne couverture
  • Sa complémentarité avec l’assistant Alexa
  • Les possibilités permises par l’application
  • La présence d’un hub Zigbee

On a moins aimé

  • Pas compatible avec certains protocoles comme le Point to Point protocol over Ethernet (PPPoE)
  • Le coût des options avec eero Secure.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.