Entrevue avec la photographe montréalaise Yvette Cakpo

“Photographe créative, allumée, constamment à la recherche de défis”, la Montréalaise Yvette Cakpo a bien voulu répondre à nos questions dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs. Cette “heureuse maman d’un petit garçon fantastique” et femme fière de ses origines (“Bénin de mes ascendants, Française de naissance et Canadienne depuis peu!”) est celle à qui l’on doit la sublime Une du magazine Nuances avec la chanteuse Sarahmée.

Que représente pour vous le Mois de l’Histoire des Noirs ?

L’occasion de rappeler, marteler, que l’Histoire des Noirs compte, que les discriminations et inégalités que nous subissons n’ont pas leur place. Mais également de valoriser, de mettre en lumière des talents bien trop souvent méconnus, dans l’ombre. 

S’il fallait recommander deux activités à faire pendant ce mois ?

Je dirai sans aucun doute le défi #28DAYSUP, une superbe initiative propulsée par l’organisme 0rijin Village (Unite Prosper): le monde est invité à encourager les entreprises locales dont les propriétaires sont Afro-descendants en achetant leurs produits puis en partageant leurs découvertes sur les réseaux sociaux.

Il y a également l’événement Jeudi, je dis à la maison, une soirée littéraire virtuelle offerte par la Compagnie Théâtre Créole, le jeudi 25 février. Une activité pour petits et grands.   

Cette année, c’est la 30e édition. Avez-vous un souhait pour les 30 prochaines années ?

Je souhaite pour les 30 prochaines années que nous n’ayons plus besoin d’un mois spécial pour faire valoir notre place.

La Une du magazine Nuances avec la photo prise par Yvette Cakpo

Quel est votre message aux jeunes racisées du Québec ?

Ne cessez jamais de croire en vos rêves, écoutez vos intuitions, votre coeur, et travaillez fort pour y parvenir, car rien n’est impossible 

Qu’est-ce que vous avez pu faire pendant la pandémie que vous repoussiez depuis trop longtemps ?

Prendre plus de temps pour moi, ma petite famille et faire des pauses des réseaux sociaux, cela m’a fait beaucoup de bien. J’ai également pris le temps de peaufiner un projet de papeterie que j’avais en tête depuis un moment, « Charlette ». 

Quel a été le moment le plus dur pendant le confinement ?

Ne pouvoir rentrer en France l’été dernier et retrouver ma famille, comme je le fais annuellement. Cela fera 2 ans que je ne suis pas rentrée…Autant dire, une éternité. Je suis née en France et une grande partie de ma famille s’y trouve. C’est très difficile.

Votre moment “coup de cœur” pendant le confinement 

Le premier déconfinement en mai-juin dernier avec la réouverture des boutiques en ville et le fait que j’ai pu recommencer les séances de photographie en extérieur 

Votre souhait pour 2021 ?

Une année plus clémente, plus douce, plus solidaire, encore et encore

Quelles sont vos idoles de jeunesse ?

Quand j’étais plus jeune j’adorais le Club Dorothée (une émission française populaire des années 80-90, disparue depuis)

Que faites-vous pendant les vacances ?

Je quitte généralement pour la France un bon quatre semaines avec mon conjoint et mon garçon pour retrouver nos familles. On est très famille chez nous.

Quel est le dernier livre lu ?

Il n’est pas complètement terminé, mais je lis en ce moment « La femme cent couleurs » de Lorrie Jean-Louis, un recueil de poésie. 

Quelle est la chanson de musique que vous écoutez souvent ?

En ce moment ma playlist Spotify est un espèce de fourre-tout de R&B, Hip-Hop, Soul, musique des années 80 et musique de films, mais j’écoute souvent en ce moment Borderline de Solange Knowles

Votre film coup de cœur de cette année ?

J’ai bien aimé Jingle Jangle, autant le film que la bande sonore  

Pour en savoir plus sur Yvette Cakpo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.