C’est parti pour le Mois de l’Histoire des Noirs 2021

Jusqu’à la fin du mois de février, la ville de Montréal va vibrer en mode Mois de l’Histoire des Noirs tout comme le Québec et le Canada.

“Nous célébrons le début du Mois de l’histoire des Noirs et rendons hommage à l’héritage des Canadiens noirs”, a fait savoir le premier ministre canadien Justin Trudeau, soulignant le thème de l’année au pays, «L’avenir c’est maintenant».

Selon ce dernier, «c’est l’occasion d’en apprendre davantage sur le rôle important que les personnes d’origine africaine ont joué dans notre histoire”.

Dans son communiqué, il a donné l’exemple de William Hall, premier marin canadien et premier Noir à recevoir la Croix de Victoria. “Pendant qu’il servait à bord du HMS Shannon, il s’est joint à une force de relève qui avait été envoyée pour protéger une garnison britannique, a-t-il dit. La garnison a été attaquée, et il était le dernier survivant. Dans un acte de bravoure remarquable, il a continué à se battre seul, jusqu’à ce que les renforts arrivent”.

Justin Trudeau a aussi rappelé le cas de Mary Ann Shadd Cary, une éducatrice, une éditrice et une abolitionniste “devenue la première femme noire rédactrice en chef en Amérique du Nord lorsqu’elle a cofondé l’hebdomadaire The Provincial Freeman dans les années 1850″ et de Devon Clunis, “devenu le premier Canadien noir à occuper” le poste de chef de police au Service de police de Winnipeg en 1987.

De son côté, le premier du Québec, Francois Legault, a indiqué sur Twitter: “Durant tout le mois de février, j’invite les Québécois à prendre part aux célébrations qui soulignent l’histoire, la culture, le patrimoine, les réalisations et les apports de nos concitoyens noirs à notre société d’aujourd’hui. Merci.”

À Montréal, la Table du Mois de l’Histoire des Noirs a dévoilé les noms de son porte-parole, Fabrice vil, de ses lauréats et surtout la programmation de sa 30e édition dont le thème est: «30 ans de succès».

“La Ville de Montréal est fière de soutenir sa présentation, particulièrement en ce 30e anniversaire”, a déclaré la mairesse de
Montréal, Valérie Plante.

“Je souhaite également réaffirmer notre engagement à lutter contre le racisme systémique et à agir afin que les personnes noires soient mieux représentées au sein de nos institutions, qu’elles puissent vivre dignement et s’épanouir pleinement à Montréal. Merci à la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs et à tous les partenaires qui ont préparé une riche programmation à laquelle j’invite les Montréalaises et les Montréalais à participer en grand nombre», a ajouté Mme Plante.

“En honorant notre patrimoine, nous portons de génération en génération l’héritage de tout un village extraordinaire, qui se déploie dans l’immensité de l’histoire et montre l’étendue de nos voyages aux quatre coins du monde”, a souligné Michaël P. Farkas, le président de la Table. 

«Oui la pandémie nous sépare, mais nous ne nous sommes jamais sentis aussi connectés pour atteindre l’équité et une représentation adéquate dans les différentes sphères de la société », a ajouté de son côté la coordonnatrice Carla Beauvais.

Plusieurs activités sont prévus tout au long du mois à Montréal, dont la Collecte de Sang avec Héma-Québec, le festival Massimadi, le festival Fondu sur le Noir ou encore les midis de Mémoire d’encrier, sous forme de Dîner-causerie littéraire, tous les mercredis de février, avec Franz Benjamin & Gabriella Kinté, Emmelie Prophète & Marjorie Houle-Benoît, Lorrie Jean-Louis & Émilie Bolduc et Blaise Ndala & Émilie Laguerre.

Pour découvrir la programmation du Mois de l’histoire des Noirs à Montréal: moishistoiredesnoirs.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.