Retour à la maison cruel pour le Montréal face à Austin

Difficile retour sur terre pour le CF Montréal qui a perdu son invincibilité à domicile, après une défaite contre le FC Austin, alors qu’ils étaient en supériorité numérique pendant toute la seconde mi-temps.

On s’attendait à un festival offensif pour ce match réunissant deux équipes prolifiques en buts depuis le début de la saison. Il n’en fut rien. On a eu droit à un match assez pauvre dans sa globalité en raison d’un réel manque d’efficacité dans le dernier geste.

Au Stade Saputo, le quatrième de la conférence est recevait le quatrième de la conférence ouest, dans la cadre de cette nouvelle journée de championnat de la MLS.

Au total, 15045 spectateurs courageux ont bravé le froid pour soutenir leur équipe.

Pour les deux équipes, l’entame a été timide avec beaucoup d’erreurs dans les transmissions et les relances des défenseurs.

Pendant la première mi-temps, le public a eu droit à des offensives souvent tâchées de nombreuses fautes et le jeu haché. Le premier carton jaune est arrivé à la 6e minute.

Dans le jeu, la première occasion est venue des Montréalais par l’entremise de Milievic qui suite à un beau jeu de passes s’est retrouvé en position de frappe. Son ballon contré a provoqué un premier corner qui ne donnera rien.

Kei Kamara aurait pu profiter d’une mauvaise relance du portier d’Austin, Stuver, mais son contre a fini proche du cadre.

À noter, les absences des milieux de terrain Djordje Mihailovic (cheville gauche), Lassi Lappalainen et du défenseur Kamal Miller (jambe droite) pour le CF Montréal.

Il a fallu attendre la 44e minute pour voir une action qui a changé le cours du match. Pereira, le milieu de terrain d’Austin, a alors pris un second carton jaune, synonyme d’expulsion.

Dès le début de la deuxième mi-temps, le CF attaque et le public s’attend à une attaque défense pendant 45 minutes.

Le stade frémit même à la 53e minute croyant voir Kamara ouvrir le score suite à un excellent travail de Brault-Guillard.

Seul face à l’attaquant, le gardien adverse sauve la mise et c’est ensuite qu’Austin a soudainement sorti les griffes.

C’est l’ancien joueur montréalais Urruti qui a semé la consternation dans le stade Saputo en piquant légèrement son ballon au-dessus de gardien, qui était sorti de quelques mètres de son filet, après un centre de Jon Gallagher. À la stupeur générale Austin menait 1-0.

L’entraîneur Wilfried Nancy a alors décidé de tenter le tout pour le tout en lançant trois joueurs, dont Quioto au soutien de Kamara. Ce n’était pas suffisant pour changer la dynamique du match.

Le CF Montréal n’a jamais trouvé la solution, n’a pas imposé son jeu malgré sa supériorité numérique et a subi une défaite logique au final.

Pour le prochain match, ce sera une visite au Toronto FC pour la demi-finale du championnat canadien. Le retour en MLS se fera le samedi 25 juin face au Charlotte FC.

Wilfried Nancy : 

« C’est sûr qu’on aurait pu créer plus de chances (à 11 contre 10), mais je suis toujours honnête avec vous, ce n’est pas tout le temps facile de jouer contre une équipe qui joue à 10 parce que même si c’est un peu paradoxal ce que je vais dire, c’est le fait qu’elle décuple ses forces mentalement »

On a aimé : 

  • le public qui a encouragé les joueurs
  • la combativité de l’équipe d’Austin

On a moins aimé : 

  • une agressivité chez les joueurs d’Austin surtout en première mi-temps
  • le manque d’efficacité de Kei Kamara
  • les approximations techniques 
  • les relances de la défense montréalaise

Photo: Jean-Baptise Nyabyenda, Touki Montréal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici