RIDM : Ya Mamma !

Le pouls :

Avec Ya Mamma ! C’est bonne humeur, joie de vivre et ambiance de famille. Pas question de ressasser les mauvais souvenirs et les rancœurs. Une fois n’est pas coutume, il n’est pas question de problème.

L’histoire :

La vie de Mamie Flory est derrière elle. À Montréal, elle n’est pas loin de ses enfants et de sa petite fille, Sharon. Elle peut aussi compter sur le support de ses deux amies de toujours. En bonnes séfarades, elles se rappellent de leur enfance au Maroc et des chansons qui les ont bercés.

Dans ce documentaire intimiste de 72 minutes, le réalisateur Édouard Mills-Affif entraîne le spectateur dans une famille judéo-marocaine installée dans la belle province depuis plus de 30 ans. Sharon, la petite fille de Mamie Flory n’est pas moins « pure laine » que Pipo, son fiancé catholique et Québécois.

Mamie Flory et sa petite fille Sharon
Mamie Flory et sa petite fille Sharon

L’esprit :

Gros plan, scènes de discussion souvent à deux ou à plusieurs (comme lors de shabbat) caractérisent ce petit instrument de tolérance. Le réalisateur a voulu montrer un « autre visage de la communauté juive » dans ce « huis clos » familial. Un défi plutôt bien relevé.

La scène à (re)voir :

Si la scène entre Sharon et son fiancé se questionnant sur les choix d’éducation d’un éventuel enfant est forcement l’une des plus faciles à retenir, il faut toutefois mentionner la puissance d’une autre scène.

En plein été, assises sous le gazon Montréalais, trois dames très respectables discutent entre elles. Toujours en Arabe. Mamie Flory et ses amies se rappellent du Maroc et chantent. Une image qui rappelle que plusieurs séfarades n’ont jamais oublié leur origine. Maroc, Tunisie, Algérie, ils sont partis souvent depuis longtemps mais n’ont rien oublié.

Le réalisateur :

Édouard Mills-Affif est documentariste. Il est aussi spécialiste de l’immigration et des questions de société et il enseigne au département d’Histoire de l’art et études cinématographiques à l’Université de Montréal.

Pour en savoir plus :

Le documentaire Ya Mamma ! d’Édouard Mills-Affif sera projeté le jeudi 19 novembre à 21h10 au Cinéma Parallèle. Il est en compétition dans la catégorie Rubans Canards.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.