Art et mode au service du développement du Niger et du continent

Pour la toute première édition des Journées du Niger au Canada qui se tenait la fin de semaine du 30 juillet à Montréal, le Rassemblement des Nigériens du Canada avait invité le célèbre styliste nigérien Alphadi.

C’est dans ce cadre coloré de la Maison de l’Afrique qu’Alphadi, « le Magicien du Désert » a souligné à plusieurs reprises que la création et la culture pouvaient être les moteurs d’une Afrique qui avance.

En prélude, Amadou M. Moussa, président du RNC a justifié la nécessité de ces Journées du Niger par la volonté de mettre en lumière ce pays trop souvent méconnu. Il a ajouté que c’est aussi l’opportunité pour la diaspora nigérienne de Montréal de se mobiliser et de faire entendre sa voix aux côtés de ses consœurs béninoises, camerounaises, ivoiriennes et sénégalaises.

Alphadi a dépeint une carte positive de l’Afrique tout en reconnaissant que les chantiers étaient encore nombreux et laborieux. Le célèbre couturier n’a pas oublié au passage de rappeler à leurs devoirs nos présidents, les gouvernements occidentaux ainsi que les bailleurs de fonds internationaux qu’il presse d’investir dans le secteur de la création.

« La lutte contre le terrorisme, la famine et la pauvreté se fera par la formation et la création », tel est le slogan martelé par Alphadi. L’artiste en a profité pour détailler ses futurs projets toujours à dimension panafricaine comme la création d’une école de mode, de design et des arts où les meilleurs étudiants pourront venir se former.

Alphadi a également appelé « les Africains à se prendre en main » et vivement encouragé la jeunesse à revenir sur le continent pour créer des entreprises. « L’Afrique a des besoins et il y a de nombreuses opportunités », a-t-il précisé.

Mamoudou Gazibo, professeur au département de Sciences politiques de l’Université de Montréal et Amadou Bah, directeur adjoint  Afrique du Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) ont présenté un Niger dynamique, démocratique, ouvert et en pleine évolution. Ils ont également souligné la grande amitié qui lie le Niger et le Canada.

Les Journées du Niger se sont déroulées en deux temps. Samedi 30 juillet, une exposition se tenait au Bain Mathieu. Des artisans nigériens invités par le RNC ont présenté leurs œuvres. Les invités ont non seulement pu découvrir la culture du Niger (en musique, danse, mode et gastronomie) mais également son potentiel économique avec la présence d’entrepreneurs nigériens et la présentation de possibilités d’investissement et de partenariats.

L’évènement s’est terminé dimanche par le défilé de mode d’Alphadi qui présentait sa dernière collection à l’Embassy Plaza à Laval.

Quelques photos de cette première édition des Journées du Niger

no images were found

Par Yves-Rodrigue PATHINVOH

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.