Africa Web Festival : le tremplin de tous les possibles

Du 24 au 26 novembre 2014, Abidjan accueillera le tout premier Festival Africain du Numérique, Africa Web Festival, un nouveau rendez-vous annuel pour tous les acteurs de la production numérique africaine.

Africa-web-FestivalOrganisé par la présidente fondatrice de la Maison de l’Afrique de Montréal, Mariam Sy Diawara, Africa Web Festival s’est donné comme mission de permettre «à tous ses participants de construire un réseau et rassembler leurs idées pour mieux attaquer le virage du Numérique qui attend le continent en 2015».

Créateurs, professionnels du web et de la télévision, communicateurs, mais également simple curieux sont les personnes visées par le Festival qui souhaite d’ailleurs «devenir une plateforme d’échange essentielle pour que l’Afrique se prépare à son rendez-vous avec l’histoire».

Pour Mme Diawara, le défi qu’il reste à relever est celui de la créativité. «L’Africa Web festival se présente commune un tremplin de tous les possibles, a-t-elle précisé. Il y aura des échanges d’idées, des contacts d’affaires et des ententes nouvelles qui découleront de la rencontre de producteurs, de diffuseurs, de distributeurs et de créateurs de contenus. Notre compétition donnera une visibilité sans précédent à ces nouveaux formats destinés à la webtélé.»

Les jeunes seront particulièrement ciblées. Selon l’organisation, une attention particulière doit être portée à la préparation des jeunes pour qu’ils puissent adéquatement «relever le défi de l’innovation, mais également améliorer la qualité et la quantité de l’offre numérique en provenance du continent».

L’Africa Web Festival est organisé en collaboration avec le premier festival international de La Rochelle et le nouveau Festival de la Suisse.

Le thème retenu pour cette édition 2014 est «Découvrons le visage numérique de l’Afrique». L’exemple du Maroc sera souligné pendant le festival qui accueillera des invités de ce pays, mais également d’autres comme Boris Razon, directeur du Transmedia de France Televisions ou Jerome Hellio, directeur de la plateforme Tou.tv ainsi que du contenu web de Radio Canada.

Présidé par Samba Koné, le jury de cette première édition est composé de Fadika Kramo Lassina, Thérèse Taba, Linda Manouan, Anna Ballo, Akaffou Yao Bertin, Zohoré Lassane et Jean Patrick Ehouman.

À l’issue du festival, le jury décernera les 10 meilleurs prix dans les catégories suivantes : documentaire, fiction, politique, culture et divertissement, humour, éducation, tourisme, vivre ensemble et publicité.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.