Jimmy goes to Nollywood et invite le public à le suivre

Le moyen-métrage Jimmy goes to Nollywood est présenté dans la catégorie documentaire au festival international du film Vues d’Afrique 2015.

Le film du réalisateur français Rachid Dhibou (Halal police d’État) et Jimmy Jean-Louis suit ce dernier lors de son voyage dans la capitale du Nigéria.

Jimmy goes to NollywoodL’acteur haïtien, qui a joué dans des films et séries aux États-Unis et en France, est le maître de cérémonie des African Movie Academy Awards. C’est l’occasion pour lui de découvrir la deuxième industrie cinématographique au monde : Nollywood.

« Nollywood est le deuxième plus gros producteur de films au monde. »

Avec ses 2000 films produits par année et des budgets minimes, le Nigéria a su s’imposer dans une industrie qui demande pourtant beaucoup de moyens, de rigueur et de savoir-faire. Un savoir-faire qui fait souvent défaut à en croire la réalisatrice Leila Djansi. Contre toute attente, l’autocritique est des plus sévères.

« La règle à Nollywood c’est de surjouer. »

L’intérêt grandissant des États-Unis pour ce business apportera-t-il la qualité qui manque cruellement au cinéma nigérian? Ce documentaire semble dire que c’est sur la bonne voie. À voir.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.