L’Impact de Montréal s’incline pour la grande première de Drogba

Impact-Montreal-2015-20Pour la première de Didier Drogba au Stade Saputo, l’Impact de Montréal s’est incliné 1-0 face à l’Union de Philadelphie, dans un stade qui affichait complet pour la première fois depuis longtemps en MLS.

Avec en pointe Dominic Oduro devant le trio Andres Romero, Johan Venegas et Dilly Duka, l’Impact a commencé le match de la meilleure des façons, mais il aura fallu l’entrée de Didier Drogba à la 59e minute pour que le match change d’intensité et de physionomie.

C’est d’ailleurs grâce au nouveau joueur désigné que Montréal a eu sa meilleure occasion, dans les arrêts de jeu. Après avoir obtenu un coup franc, l’attaquant ivoirien a frôlé le montant des cages du gardien de Philadelphie.

Le joueur ivoirien a paru très en jambe et s’il a énormément combiné avec Ambroise Oyongo, ce qui annonce une belle complicité, il a aussi tenu à participer aux taches défensives. Comme il le faisait à Marseille, puis à Chelsea ou à Galatasaray, le numéro 11 montréalais redescendait dans la surface lors des corners.

Impact-Montreal-2015-12But contre le cours du jeu

Sur l’une de leurs rares occasions, les visiteurs ont marqué le seul but de la rencontre en exploitant les failles d’une défense passive qui avait pourtant réussi l’essentiel du match jusqu’à cette 78e minute. Le numéro 9 de l’Union, le Français Sébastien Le Toux marquait alors son sixième but de la saison.

 

Sauf que la domination montréalaise n’était pas forcement dangereuse. Sur les 16 tirs, seuls quatre étaient cadrés : des œuvres de Dilly Duka, Dominic Oduro, Johan Venegas et bien évidemment, Didier Drogba.

C’est quasiment contre le cours du jeu que l’Impact de Montréal a encaissé l’unique but de la rencontre. Appelé à la rescousse d’Europe, le capitaine du jour, Laurent Cimant a été l’un des joueurs les plus en vue sur le terrain. Pas étonnant d’ailleurs qu’il ait été élu meilleur joueur du match.

Impact-Montreal-2015-3« Nous savions que nous allions affronter une bonne équipe qui allait attendre ses opportunités pour contre-attaquer, a expliqué l’entraîneur Fank Klopas. C’est une équipe qui joue bien en transition et nous n’avons pas bien fait en première demie. Nous avons tout tenté, mais ils ont marqué alors c’est décevant, surtout devant une belle foule comme celle de ce soir. »

L’absence du meneur de jeu argentin, Ignacio Piatti, a pesé sur l’attaque. Dépositaire du jeu montréalais, il est souvent celui qui lance tous les assauts. En son absence, les coéquipiers de Laurent Ciman ont parfois pêché dans la dernière passe.

Les Montréalais n’ont peut-être pas su s’appuyer adéquatement sur le talent et la technique de Johan Venegas, entre autres, en une deux. Il était pourtant placé, à juste titre, comme numéro 10 sur le terrain.

Impact-Montreal-2015-27On regrettera aussi que les nombreuses têtes du Costaricien n’ont jamais pu finir au fond des filets. Outre Didier Drogba, les entrées de Justin Mapp, qui fêtait son 300e match, ainsi que du jeune Jackson n’ont pas eu d’effet sur le score, malgré la monopolisation du ballon.

Si la seconde partie du match a été survolté, la première mi-temps a été surtout une phase d’observation. Montréal a entamé le match de la meilleure façon en privant les visiteurs de ballon. Puis progressivement, l’Union a placé son jeu, qui en réalité consistait à laisser le jeu à Montréal et attendre la contre-attaque.

Pour cette première de Didier Drogba au Stade Saputo, 20800 personnes ont fait le déplacement (dont le maire de Montréal), ce qui a donné une belle ambiance. Le stade avait des allures de soir de ligue des champions.

Mentionnons également la présence de 400 partisans comblés de la communauté ivoirienne et africaine de Montréal qui n’ont cessé de joindre leur voix à celle des ultras de l’Impact.

Compositions

Impact de Montréal: Evan Bush; Ambroise Oyongo, Wandrille Lefèvre, Laurent Ciman, Donny Toia; Marco Donadel, Calum Mallace (Anthony Jackson-Hamel 81’), Dilly Duka (Didier Drogba 59’), Johan Venegas, Andrés Romero (Justin Mapp 69’); Dominic Oduro

Remplacants non utilisés: Eric Kronberg; Victor Cabrera; Nigel Reo-Coker, Eric Bekker

L’Union de Philadelphie : Andre Blake; D-Fabinho, Raymon Gaddis, Richie Marquez, Steven Vitoria; Brian Carroll, Cristian Maidana, Michael Lahoud (Vincent Nogueira 66’), Sebastien Le Toux, Tranquillo Barnetta (Eric Ayuk Mbu 75’); C.J. Sapong

Remplacants non utilisés: John McCarthy; D-Ethan White; Warren Creavalle; Conor Casey, Fernando Aristeguieta

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.