Mireille Loussouko est la miss Côte d’Ivoire Canada 2016

Miss-CIV-Canada-01Fan numéro # 1 de Didier Drogba, c’est de la main de l’attaquant de l’Impact de Montréal que la toute première miss Côte d’Ivoire Canada, Mireille Loussouko a reçu sa couronne, au Théâtre Saint-James de Montréal.

Parmi les neuf candidates, le jury a donc choisi Mireille comme toute première miss Côte d’Ivoire Canada, ce qui lui vaudra d’être automatiquement en lice pour rempoter l’autre titre de Miss Côte d’Ivoire, le 4 juin prochain, à Abidjan.

Rappelons que le Comité d’Organisation de Miss Côte d’Ivoire (COMICI) a décidé qu’en plus de l’Italie et la France, les concurrentes de l’Allemagne, les États unis et du Canada auront la possibilité cette année de se mesurer avec d’autres filles, et ce, sous le thème « l’emploi des Jeunes face au défi de l’émergence de la Côte d’Ivoire».

Miss-CiV-Canada-02Diplômée en Technique de services policiers et détentrice d’un baccalauréat spécialisé (majeure en psychologie et mineure en études des femmes), Mireille a reçu sa couronne les yeux pleins de larmes au terme d’une longue soirée rythmée et ponctuée par différentes prestations musicales et scéniques.

La nouvelle gagnante était entourée de ses dauphines, Olivia Yao (première dauphine) et Mariam Bagaté dans le sublime décors du Théâtre Saint-James, un édifice patrimonial de l’ancienne Banque de commerce du Canada, situé dans le Vieux-Montréal.

Cette soirée du 30 avril couronnait près de six mois de préparation du Comité Miss Côte-d’Ivoire Canada sous le leadership de sa présidente Aimée Kassi et de son équipe.

L’ancien capitaine des Éléphants de la Côte d’Ivoire, Didier Drogba était au première loge pour cette soirée qui avait pour objectif de promouvoir la culture de ce pays d’Afrique de l’Ouest «sous toutes ses formes, mais aussi faire un pont entre la Côte d’Ivoire et leur pays d’accueil, le Canada».

Didier-OyongoOutre Drogba, les joueurs de l’Impact, Hassoun Camara et Ambroise Oyongo, étaient aussi présents. Ce dernier n’a d’ailleurs pas raté l’occasion de monter sur scène avec Drogba pour un «enjaillement» digne de ce nom.

C’est la porte-parole de l’évènement, Danielle Kadjo, première Ivoirienne à avoir été sélectionnée au concours Miss Univers Canada, qui agissait comme présidente du jury. C’est elle qui a ouvert la soirée peu après 21 h 30, après l’hymne national ivoirien.

La chanteuse montréalaise Missy BK, le slameur et poète urbain Fabrice Koffy («poète ou ne pas être»), l’humoriste Grand maître (auteur d’un hommage bien senti à Papa Wemba), la chorale Shey Ruben, le défilé de mode de la maison Cocody, les artistes Bobo William, Afreecan et Moussa Xlim (et sa Djenina)sont de ceux qui ont permis à près de 400 personnes de passer une agréable soirée, sous l’orchestration de l’animateur Gilles Cedric Kwanga.

Le trio gagnant:

-Mireille Loussouko, Miss Côte d’Ivoire Canada 2016
-Olivia Yao 1ere Dauphine
-Mariam Bagaté 2e Dauphine

Les autres candidates : Aimee Lognon; Désiree Amani; Marie Agnes Gagou; Nourah Coulibaly; Sarah Messou

Les membres du jury: Francis Carmont (professionnel d’arts martiaux mixtes), Catherine Vernon Diamonds (animatrice à City Tv) et Danielle Kadjo (Candidate à Miss Univers Canada 2015), la présidente.

Pour en savoir plus:

 Les photos de la soirée:

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.