Le Festival du Monde Arabe fête ses 10 ans

Le Festival du Monde Arabe de Montréal fête cette année ses 10 ans. Touki Montréal vous propose de découvrir les artistes africains de cette programmation tournée vers le métissage musical.

La Gaâda de Béchar

Courtoise FMA
Courtoise FMA

Une formation franco-algérienne mêlant des rythmes arabo-berbères, des chants mystiques et des fresques musicales teintées de blues. Le spectacle est une quête d’équilibre entre la rythmique “moderne” et l’opulence sonore des instruments africains, entre la mémoire et l’imagination.

30 octobre 20h. Le National

Belkhayat en concert

Courtoise FMA
Courtoise FMA

Saad Lamjarred, l’orchestre Rachid

Abdelhadi Belkhayat, dernier mythe marocain vivant, est la mémoire d’un peuple et le témoin d’une époque glorieuse de la musique arabe contemporaine.

31 octobre 20h30, OLYMPIA

Labess et Bon Débarras

Le groupe Labess et le trio Bon Débarras s’unissent pour voyager dans de multiples genres musicaux. Du gnawa au chaabi, du flamenco à la rumba gitane jusqu’aux rythmes endiablés du folklore québécois, une rencontre qui promet.

1er novembre 20h. Théâtre Plaza

NASS LOUNASSA

Nass Lounassa propose un groove ancestral des transes d’Afrique du Nord , des improvisations jazzy et des mélodies du hautbois arabe.

10 novembre. Studio Théâtre

screen-capture-4Nassima Chabane et Amazigh Kateb

ALGER À DEUX TEMPS

La grande dame de la musique classique algérienne et l’ex-leader de Gnawa Diffusion ( fils de Kateb Yacine) , se réunissent pour la première fois à Montréal, dans une seule et unique soirée.

12 novembre 20h. Théâtre Maisonneuve

Conférences

Miroirs méditerranéens

4 novembre 18h

Dr. Mohammed Aziz, Dr Amine Yacine, Francis Leclerc, Salah Chekirou

(Liban, Algérie, Québec)

Quatre conférenciers spécialistes témoignent et débattent de la transmission du savoir dans le bassin méditerranéen,en s’intéressant tour à tour à la musique, à la philosophie, aux sciences ainsi qu’aux chantiers de la traduction, en Syrie comme en Espagne, jusqu’aux influences mutuelles depenseurs du Moyen âge, tels Averroès, Avicenne et Saint Thomas d’Aquin.

Vers une musique arabo-québécoise originale ?

6 novembre 19h

Mehdi Nabti (Maroc)

Kaza Maza, 4629, Avenue du Parc.

Au Québec, la pratique musicale des musiciens arabes se caractérise par leur participation à des concerts,des festivals locaux,des cours et des ateliers pédagogiques en milieu scolaire, ou par l’animation communautaire(mariage, festivités religieuses). Mehdi Nabti, musicien et anthropologue, tente de savoir si, finalement, on a affaire à une création esthétique originale ou à une musique arabe transplantée en Amérique du Nord ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.