Roger Milla, les 4 vies d’une légende d’Alain Fongue

0

Dans Roger Milla, les 4 vies d’une légende, le réalisateur Alain Fongue retrace le parcours du roi lion camerounais. Le film a été sélectionné pour la 29e édition du Festival de cinema Vues d’Afrique.

Roger_Milla_4_legendesVoilà une mission bien compliquée que celle de montrer en image les étapes de la Vie d’un champion africain, légende vivante dans son pays, mais également en Afrique.

S’il avait déjà écrit son nom dans la mémoire des amateurs de soccer avec ses succès réalise au sein de l’équipe nationale (coupe du monde 82, coupe d’Afrique 84) et en club avec le Tonerre de Yaoundé, c’est définitivement en tant que membre de l’équipe des lions indomptables du Cameroun en Italie, en 1990 que Albert Roger Mooh Miller devient une icône planétaire.

Celui qui s’est retrouvé avec le surnom de roi lion a dépassé l’entendement en faisant du ballon ce qu’il voulait.

Alain Fongue revient évidemment sur cet épisode dans son film, mais sur beaucoup d’autres choses également. Le spectateur apprendra notamment que Rogers (à l’anglaise) s’appelle en réalité Miller, résultante d’un quiproquo à l’état civil. Fils d’un emploi de la société nationale de chemin de fer, Roger voyage souvent comme ses frères au gré des voyages de son père.

Rapidement il est repéré grâce à son talent, et on découvrira comment il deviendra l’un des plus grands attaquants du championnat camerounais puis français. Le témoignage de ses frères permet également de donner une profondeur au travail de recherche du cinéaste.

Les spectateurs apprécieront forcément les moments ou Roger Milla en personne reviendra sur son parcours, précisément les tenants et les aboutissants de son retour triomphal dans l’équipe qui a triomphé en 1990, en Italie.

Le documentaire de 92 minutes, produit en 1992 par la boite Patou Films, revient également sur le parcours de Milla en France au sein de ses différents clubs : Valenciennes, Monaco, Bastia, Saint Étienne ou encore Montpellier.

Jusqu’aujourd’hui, le Camerounais et le détenteur du record du plus vieux joueur de champ et le plus vieux buteur de l’histoire de la Coupe du monde. En 1994, il était également devenu le premier joueur africain à avoir disputé trois phases finales.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.