Mondial 2014 au Brésil: les prédictions des joueurs de l’Impact

Pour la majorité des joueurs de l’Impact de Montréal, le Brésil est le favori numéro 1 pour remporter la 20e édition de la Coupe du monde de la FIFA, d’autant qu’elle se joue sur les terres des Brésiliens Romario, Ronaldo, Bebeto, Dunga et autres Ronaldhino, Kaka.

Felipe-FIFA2014Dans une vidéo réalisée par l’équipe multimédia du club de Montréal, attaquants, gardiens ou milieu de terrain se sont prêtés à l’exercice de prédiction. Plusieurs sont tous convaincus de la victoire des poulains de Felipe Scolari.

Le pronostic est évident pour le seul Brésilien du club, Felipe Campanholi Martins : « Brésil ». Idem par contre pour le capitaine Patrice Bernier, le gardien Troy Perkins, les défenseur Éric Miller, Maxim Tissot et Karl W. Ouimette.

Le numéro 7 de Montréal, né à Engenheiro Beltrão, dans l’État du Paraná, au Brésil, a également des racines italiennes (Campanholi) et même un passeport transalpin. Pour autant, il ne voit pas l’Italie rempoter le fameux trophée Jules Rimet. C’est également l’avis des Italiens Matteo Ferrai et Marco Di Vaio.

À ce propose, ce dernier explique, à raison, que la Selecao «joue à domicile». Rappelons d’ailleurs que les coéquipiers de Neymar, Fred et Oscar ont battu l’Espagne l’an dernier en finale de la Coupe des Confédérations.

Sanna-Nyassi-FIFA2014Chez les Américains de l’Impact (Justin Mapp, Jeb Brosky), ce sont les Américains qui rentreront avec la Coupe, à condition qu’ils “se surpassent”, croit toutefois le latéral Brovsky.

Grand rival du Brésil, l’Argentine de Lionel Messi et Sergio Agüero a les faveurs du seul Argentin de l’équipe, le joueur désigné Hernan  Bernadello, mais aussi de Sanna Nyassi.

En revanche aucun des joueurs interrogés ne voit une équipe africaine jouer les troubles fêtes et ravir le précieux trophée devant les grandes nations. Ni le Gambien Sanna Nyassi, ni le franco-sénégalais Hassoun Camara n’ont prédit de victoire africaine.

Par ailleurs, la France, « outsider » de ce tournoi, aux yeux de Camara fait partie des favoris. « La France, mais ils peuvent faire un truc. Ils ont une grosse équipe quand même », assure le numéro 6 de Montréal.

Le défenseur Wandrille Lefèvre imagine même les Bleus vainqueurs du Brésil en final sur le score de 3-0, comme en 1998, en France…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.