Test du téléphone abordable Alcatel 1X

Vendu à moins de 200 $, le téléphone Alcatel 1X, fabriqué par le constructeur chinois TCL, fait partie de la gamme des appareils abordables, un secteur où la concurrence est assez rude. On l’a essayé.

Essentiellement, l’appareil est doté d’un écran ACL HD+ immersif (720 x 1520) à encoche en U de 6,22 po (verre 2.5D) avec un rapport écran-boîtier de 87,5 %. L’utilisateur pourra donc avoir la sensation d’avoir un écran assez large pour ses utilisations quotidiennes, en l’occurrence pour voir des vidéos sur le web, par exemple .

Avec sa pile de 3500 mAh, l’autonomie est amplement suffisante pour tenir toute la journée, et ce, “grâce à la gestion intelligente de l’alimentation”, souligne la compagnie. Dans la pratique, la durée dépend forcément de l’utilisation qu’on fait du téléphone. Si on passe la journée à voir des vidéos sur le réseau LTE tout en jouant à quelques jeux, il y a de fortes chances que l’autonomie soit moindre.

Évidemment, à 180 $, c’est néanmoins un très bon compromis.

À noter que la compagnie vente son gestionnaire intelligent Smart Manager, expliquant que cette fonctionnalité permet d’enregistrer automatiquement les habitudes d’utilisation pour optimiser l’autonomie de la batterie et les performances des applications.

Lorsqu’on ouvre l’emballage la première fois, on y découvre l’appareil, le guide de démarrage rapide, un chargeur de 5 V 2 A, un câble 2.0 de type C, ainsi qu’un feuillet explicatif sur la sécurité du produit. Il est livré avec 2 Go de RAM et 32 Go de mémoire interne et entrée pour carte mémoire allant jusqu’à 128 Go.

Côté processeur, oublier l’onéreux Snapdragon. Ici, les ingénieurs ont misé sur le MediaTekMC MTK6761D (jusqu’à 1,8 GHz, quadruple-cœur 4xA53). Dans les autres caractéristiques, citons les capteurs GPS (A-GPS), accéléromètre (détecteur de gravité), boussole numérique. À noter qu’il est dépourvu de capteur d’empreintes digitales et de reconnaissance faciale.

L’appareil roule sous le système d’exploitation Android 10. L’entreprise a préinstallé des applications comme Facebook et YouTube et l’indispensable suite Google est inévitable. TCL a aussi pensé à intégrer une touche latérale dédiée à l’Assistant Google pour que les utilisateurs puissent obtenir rapidement les réponses à leurs questions.

Côté module photo, il faut se rappeler du prix du téléphone et ainsi se satisfaire de l’appareil photo arrière à double objectif  intelligent (13 Mpx + 5Mpx) avec capteur de profondeur de champ. Pour l’appareil photo avant, on parle de 5 Mpx.

C’est franchement le strict minimum, mais en même temps, dans les conditions optimales, en extérieur de jour, il y a moyen d’avoir un résultat satisfaianrt Il est possible de faire des enregistrement vidéo, soit à 1080p et 30 ips.

La notion d’intelligence réfère ici au fait que les caméras arrière doubles sont alimentées par l’intelligence artificielle et permet grâce à la technologie de détection de scène d’avoir ceci: fonction de remise au point post-prise, création d’un effet de flou, profondeur aux photos, etc.

En résumé

On a aimé

  • Le prix
  • La taille de l’écran
  • Le recours à l’assistance vocale
  • La présence de l’USB C

On a moins aimé

  • Le module photo à l’intérieur
  • L’absence de capteur d’empreintes digitales

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.