Ligue des champions: deux buts lourds de conséquence

L’Impact de Montréal a encaissé deux buts (1-2) qui pourraient peser lourds dans la balance, lors de son match aller l’opposant au C.D. Olimpia, en quarts de finale de la Ligue des champions de la Concacaf, le 10 mars.

Les deux attaquants Jerry Bengston et Jorge Benguche ont été les bourreaux de l’Impact en marquant respectivement à la 15e et à la 41e minute.

Dans un stade Olympique, suffisamment rempli (20 243 personnes), malgré la menace liée à l’épidémie de Coronavirus, l’Impact de Montréal a eu du mal à mettre en place sa stratégie et son plan de match en première mi-temps.

Pour ce match, l’entraîneur-chef Thierry Henry avait pourtant décidé de lancer dans le bain sa nouvelle recrue, le joueur désigné Victor Wanyama qui s’est positionné à la gauche du milieu, devant la sentinelle Samuel Piette et aux côtés de l’Algérien Saphir Taider.

Au bout d’à peine quinze minutes, les visiteurs devaient déjà effectuer leur premier remplacement lorsque le gardien Edrick MEnjivar a dû céder sa place en raison d’une blessure musculair à la cuisse.

Courtoisie: Impact de Montréal

Pas ébranlée et même revigorée par cette blessure, l’équipe d’Olimpia a su profiter de cette occasion pour inscrire un premier but grâce à son capitaine, Jerry Bengtson, à la conclusion d’une jolie passe de la tête qui a troué la défense montréalaise.

Au retour des vestiaires, le Stade olympique a vibré comme il se devait avec une lourde frappe du pieds gauche de Taider qui s’est faufilée dans la lucarne du gardien.

Orji Okwonko, bien entouré

Bref, les poulains de Thierry Henry sont revenus avec de meilleurs intentions, notamment grâce au replacement de Wanyama qui a pris la place de sentinelle. De plus, l’entrée du feu-follet Orji Okwonko et de Ballou Tabla a permis d’avoir plus d’options notamment sur les côtés.

Ce dernier est d’ailleurs à l’origine d’une action qui allait se concrétiser par un but à la 77e minutes si Anthony JAckson-Hamel avait mieux cadré sa tête.

Saluons la performance de Rod Fanni, patron de la défense et assurance tout risque qui a annihilé plusieurs occasions franches.

Pour accéder à tour de la compétition, rappelons que l’Impact de Montréal s’est qualifié au détriment de Saprissa (Costa Rica), en huitièmes de finale.

Quand à l’équipe de Olimpia, championne du Honduras, elle a accédé aux quarts en éliminant les Sounders de Seattle, vainqueurs de la Coupe MLS.

À la fin du match, Thierry Henry a regretté les deux buts, “deux erreurs d’école” tout en retenant une meilleure deuxième mi-temps.

« Il faut bien jouer pendant 90 minutes, a-t-il expliqué. On est en train d’apprendre, on essaie de progresser et il faut maintenant faire ça pendant deux mi-temps. Quand tu essaies de revenir au score, c’est un défi vraiment différent. Il faut maintenant faire comme on a fait en deuxième mi-temps et essayer d’être plus entreprenant. C’est à nous de montrer qu’on peut passer là-bas et se qualifier.»

Il a également refusé de parler d’arbitrage lorsqu’il a été questionné sur le penalty sifflé puis annulé par l’arbitre.

Composition

Impact de Montréal: Clément Diop; Jorge Corrales, Luis Binks, Rod Fanni, Joel Waterman, Zachary Brault-Guillard (Orji Okwonkwo 46′); Saphir Taïder, Victor Wanyama, Samuel Piette; Romell Quioto (Ballou Tabla 72′), Maximiliano Urruti (Anthony Jackson-Hamel 58′)

Remplaçants non utilisés : Evan Bush, Karifa Yao, Amar Sejdic, Shamit Shome

CDO: Edrick Menjivar (Alex Güity 14′); Elvin Oliva, German Mejia (José Canete 90′), Johnny Leveron, Maylor Nunez; Carlos Pineda, Deybi Flores, Edwin Rodriguez, Matias Garrido (José Pinto 85′); Jerry Bengtson, Jorge Benguché

Remplaçants non utilisés : Cristian Maidana, José Reyes, Junior Lacayo, Michaell Chirinos

                   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.