“Notre-Dame du Nil” du cinéaste Atiq Rahimi

Réalisé par le cinéaste français Atiq Rahimi et mettant en vedette Pascal Greggory, Albina Kirenga, le long métrage Notre-Dame du Nil, sorti en 2019, a été sélectionné en compétition officielle au Festival international Vues d’Afrique, qui se tient en 2020 entièrement en ligne.

Cette adaptation du roman de la Rwandaise Scholastique Mukasonga, lauréate du Prix Renaudot en 2012, est un véritable petit bijou.

Elle met en scène un groupe de jeunes filles qui étudient à Notre-Dame du Nil, un prestigieux institut catholique situé en haut d’une luxuriante et verdoyante colline du Rwanda.

La majorité de ces jeunes filles sont Hutu, l’ethnie majoritaire du pays. Parmi elles, on retrouve Veronica et Virginia, deux adolescentes tutsi qui font partie du “quota” de 10 % de Tutsi admises dans l’établissement.

Bien qu’un esprit de sororité règne parmi les élèves de l’établissement, des tensions politiques et ethniques, déjà palpables à l’époque (l’action se déroule en 1973), auront des conséquences tragiques sur la vie de ces jeunes filles.

Le long métrage a remporté l’Ours de Cristal du meilleur long métrage à la Berlinale, en 2020.

C’est le cinéaste Atiq Rahimi qui a réalisé ce film après avoir adapté deux de ses romans, Terre et cendres et Syngué Sabour, Pierre de patience. Pour la petite histoire, il a rencontré la lauréate du Prix Renaudot à Montréal.

“Avec Scholastique nous nous sommes connus en 2008 au Salon du Livre de Montréal.
Je me souviens que l’hôtel où nous logions a pris feu et nous nous sommes retrouvés comme tous les autres clients, dans les sous-sols de l’hôtel en plein milieu de la nuit, donc tous en pyjama ! Quand Notre-Dame du Nil a paru, je l’ai lu tout de suite et beaucoup aimé”, a-t-il confié.

Le film Notre-Dame du Nil sera disponible en ligne les 25 et 26 avril sur le site de TV5-Unis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.