Test de la montre Metropolitan S de Timex

Vendue 269 $, la montre intelligente Metropolitan S de Timex est issue d’un partenariat avec la compagnie chinoise Huami tout comme la GPS Timex Ironman R300 qu’on a adorée. Avec son GPS intégré, sa légèreté et sa polyvalence, elle pourrait plaire à bien du monde.

Dotée d’un écran tactile AMOLED haute résolution (348 x 442), cette montre propose un boîtier en alliage d’aluminium avec verre Gorilla et un diamètre de 36 mm. Elle vient aussi avec un bracelet en silicone de 20 mm. L’entreprise offre deux choix de couleur pour cette Metropolitan S: en or noir et rose.

Pour information, la gamme Metropolitan de Timex est composée de deux produits. Le modèle R à 42 mm qui a des airs de la montre Amazfit GTR ainsi que le modèle S qui ressemble beaucoup à la Amazfit GTS, tous deux produits de Huami.

La batterie de la Metropolitan S est un vrai atout parce que les utilisateurs bénéficieront d’une autonomie de jusqu’à 12 jours et pourront s’adonner à plusieurs activités sans avoir besoin d’avoir son téléphone puisque la montre intègre un GPS.

Sinon, la montre propose six modes d’entraînement (course en plein air, marche extérieure / randonnée, cyclisme en plein air, tapis roulant, cyclisme en salle et freestyle (autres sports) ainsi qu’un suivi d’activité 24h/24 et 7j/7.

On peut ainsi savoir son nombre de pas faits dans la journée, la distance parcourue, les calories dépensées et avoir des données sur son dodo (sommeil profond, léger et période d’éveil).

En plus de tout ce qui est en haut, il est aussi possible d’afficher la fréquence cardiaque optique ainsi que les zones HR d’entraînement et même avoir des informations sur la météo (prévisions de sept jours).

Une chose qu’on a bien aimée, c’est de pouvoir toujours voir l’heure lors d’une séance de sport, par exemple la course à pied avec GPS embarqué. Selon le type d’exercice, on verra aussi des détails comme les graphiques de la fréquence cardiaque et les zones de fréquence cardiaque et de nombreuses mesures pour l’exercice.

À noter qu’il y a un petit délai pour localiser la position avec le GPS, que certains utilisateurs déplorent. Il est aussi important de savoir qu’il est possible de recevoir des notifications (SMS, Facebook, WhatsApp, Email); mais pas d’y répondre ni passer des appels.

On apprécie cependant le fait que la montre s’allume lorsqu’on appuie sur le bouton latéral (le seul d’ailleurs) et lorsque vous soulevez votre poignet en fonction des préférences.

Ceux qui aiment bien parfois prendre leur douche avec leur montre pourront le faire aussi puisqu’elle est étanche jusqu’à 30 mètres. En revanche, les plongeons dans une piscine olympique sont à éviter.

«Nous sommes ravis de présenter un nouvell modèle à notre franchise Timex Smart. Cette nouvelle collection offre des performances et l’une des plus longues autonomies de batterie sur le marché. La collection Metropolitan pour hommes et femmes associe la facilité de navigation au toucher doux et la surveillance des performances», a déclaré Shawn Lawson-Cummings du Groupe Timex par communiqué, au moment de l’annonce du produit.

L’écran tactile est très réactif et l’ergonomie de la montre semble avoir été bien pensée. La navigation entre les menus se fait bien. Les caractères de la montre sont assez gros pour être vus sans qu’ils ne prennent toute la place. Il est aussi possible de personnaliser l’ordre du menu principal.

Dans les options, il y a la présence d’une lampe de poche, d’une boussole, un capteur de pression d’air, mais aussi le mode DND (ne pas déranger), l’alarme (jusqu’à 10 alarmes sur la montre) ainsi qu’une fonction pour localiser le téléphone auquel votre montre est connectée.

En résumé

On a aimé

  • La légèreté et la confortabilité
  • La présence de GPS
  • La présence de l’heure en tout temps

On a moins aimé

  • L’absence de NFC
  • Le délai pour le GPS
  • Pas de Wifi ni de mode cellulaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.