Mois de l’Histoire des Noirs: entrevue avec le journaliste Cyrille Ekwalla

Journaliste, interviewer et éditeur-en-chef de NeoQuébec, le Montréalais Cyrille Ekwalla a bien voulu se prêter au jeu des questions-réponses dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs. Celui qui se décrit comme un humaniste, en plus d’être passionné et curieux est d’ailleurs en lice pour un second prix, lors du Gala Dynastie, qui se tiendra le 6 mars prochain.

Que représente pour vous le Mois de l’Histoire des Noirs ?

Je le vois plus comme un moment mémoriel pour les noirs en Amérique du nord. Les commémorations vont de pair avec célébrations et projections. En bref, on se souvient. On commémore. On réfléchit.

S’il fallait recommander deux activités à faire pendant ce mois ?

Question piège ! Néanmoins, je citerai les activités du Cabaret de la Diversité de Lénine Nankassa Boucal dans le Bas-Saint-Laurent (qui vous donnent à voir autre chose que Montréal)  et « Les midis de Mémoire d’encrier », une rencontre entre un.e écrivain.e et un.e passionné.e de livres.

Cette année, c’est la 30e édition. Avez-vous un souhait pour les 30 prochaines années ?

Oui ! Que la simple évocation de ce « Mois de l’histoire des noirs » dans 30 ans paraisse complètement anachronique, saugrenue.

Quel est votre message aux jeunes racisées du Québec ?

Vous êtes Québécoises et Québécois, prenez votre place sans attendre quoique ce soit de qui que ce soit

Qu’est-ce que vous avez pu faire pendant la pandémie que vous repoussiez depuis trop longtemps ?

Apprendre à dire « Non » à certaines sollicitations non indispensables pour moi.

Quel a été le moment le plus dur pendant le confinement ?

De ne pas pouvoir effectuer un voyage qu’on s’était promis en famille.

Votre moment “coup de cœur” pendant le confinement ?

L’ouverture du SmatLab Mtl, un espace de co-creation avec studio photo-video intégré. Coup de cœur parce que l’ouverture de cet espace est un acte d’espoir et de responsabilité par les deux fondateurs Doro Saiz et Cheikh Oumar Wague.

Votre souhait pour 2021 ?

Tout simplement que cette année soit meilleure que 2020 sur tous les plans.

Quelles sont vos idoles de jeunesses ?

Au risque de vous surprendre, je n’en ai pas vraiment eu. Mais ce serait long d’en expliquer les raisons ici.

Que faites-vous pendant les vacances ?

Famille ! Famille ! Famille !

Quel est le dernier livre lu ?

Une terre promise (Barack Obama). Mais permettez-moi d’en citer un autre : Clark ou la peau de l’ours (Martin-David Peters).

Quelle est la chanson de musique que vous écoutez souvent ?

Cameroun o mulema de Etienne Mbappe

Votre film coup de cœur de cette année ?

Le Blues de Ma Rainey sur Netflix avec Chad Boseman et Viola Davis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.