Test du bracelet Fitbit Ace 3 pour enfants

Spécialement conçu pour les enfants âgés de 6 à 13 ans, le bracelet connecté Fitbit Ace 3 est en soi un dispositif qui permet de suivre le sommeil et les activités sportives. On a eu l’occasion de le tester.

Vendu 99,95 $, le moniteur d’activité Fitbit Ace 3 peut s’avérer utile en temps de pandémie puisqu’il a tendance à inciter les enfants, comme les adultes, à faire plus d’activités, entendu sportives. Plusieurs parents risquent donc d’être heureux de voir leurs enfants compter leurs pas et non s’agglutiner devant la télé ou les tablettes.

“Fitbit Ace 3 est la nouvelle génération de dispositifs de suivi des activités et du sommeil, qui permet aux enfants de 6 ans et plus de pratiquer facilement et de manière amusante des activités physiques et les aide à acquérir des habitudes de vie saines en famille”, souligne-t-on.

Lorsqu’on ouvre la boîte (8.51 x 2.03 x 10.49 cm) la première fois, on découvre le bracelet connecté (en silicone souple), le câble de recharge et le guide/manuel d’utilisation.

Deux options de couleur sont possibles, Noir/Rouge et Bleu Cosmique/Vert, mais il y a une seule taille, qui convient à des poignets de 116 à 168 mm de circonférence.

Tout comme la précédente mouture (Ace 2), la nouvelle est conçue pour des enfants ayant à partir de 6 ans et elle est étanche jusqu’à 50 mètres, ce qui permet notamment de l’avoir pour les longueurs (ou largeurs…) dans la piscine. De plus, il est possible de sauvegarder jusqu’à sept jours de données d’activités.

Côté écran, on parle d’affichage AMOLED et d’un écran tactile rétro-éclairé. Les enfants seront sans doute amusés par les nombreux habillages animés pour l’horloge.

Ils vont aussi adorer la possibilité d’avoir des défis à faire en famille, à savoir par exemple qui a fait le plus de pas dans la journée, dans la semaine. Sinon, ils pourront aussi jouer avec le chronomètre et l’alarme.

Pour l’utiliser, il faut allumé l’écran en appuyant par exemple sur les deux boutons latérales. Puis, l’utilisateur pourra aller vers le haut ou le bas pour défiler à travers les menus.

Pour l’autonomie de la batterie au lithium-polymère, on parle de jusqu’à huit jours, ce qui est franchement une bonne chose avec les enfants puisqu’ils pourront le porter sur plusieurs jours et donc dormir par exemple avec le bracelet. Les parents pourront aussi en savoir plus sur la qualité de sommeil de leurs marmots.

“Avec votre enfant, vous allez pouvoir découvrir la qualité de son sommeil, suivre ses tendances et décider des petits changements d’habitude, si nécessaire”, explique l’entreprise.

Il faut savoir que lorsqu’ils configurent l’appareil de leur enfant, via l’application Fitbit (disponible sur iOS et Android OS), les parents peuvent configurer un compte Famille et ainsi ajouter un autre pour leur rejeton. Ils pourront suivre l’activité de leur enfant et même, au besoin, approuver leurs contacts.

Pour l’essentiel, comme souvent avec les bracelets d’activités, il est possible d’un coup d’oeil sur le moniteur de voir le nombre de pas, la date et l’heure. D’autres données pour la journée sont aussi affichées, directement au poignet. Attention, pas la peine de s’enquérir des calories puisque Fibit ne les affiche pas. C’est aussi le cas pour les fréquences cardiaques.

Par ailleurs, si vous voulez mettre votre menu en francais, il suffit de se rendre dans les paramètres de l’application, de désactiver l’option de détection automatique du pays et de choisir l’option Canada, Français avant de synchroniser l’appareil.

En résumé

On a aimé

  • L’autonomie
  • Facile à utiliser
  • Le fait de pouvoir de l’inclure dans un compte familial et ainsi le contrôler

On a moins aimé

  • L’éclairage de l’appareil (pas de couleur)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.