L’auteur Tierno Monénembo primé à Montréal                      

Pour son roman Saharienne Indigo, publié aux éditions Seuil, l’auteur guinéen Tierno Monénembo a été récompensé du grand prix de l’Académie des Baobabs.

Le jury de ce prix, remis à Montréal pour la seconde édition, a choisi de primer cet ouvrage qui revient sur la Guinée au temps de son premier président, Sekou Touré.

Le prolifique auteur,  lauréat du prix Renaudot en 2008, succède ainsi à Yasmina Khadra, récipiendaire du grand prix des Baobabs en 2021 pour son roman Le Sel de tous les oublis.

Une mention spéciale a été attribuée au Congo-Brazzavillois Marien Fauney NGombé pour son roman Tant que l’équateur passera par Penda (Les Lettres Mouchetées) tandis que le prix Baobab du premier roman a été décerné à Sénégalaise Aminata Ly Ndiaye pour Solitudes (L’Harmattan).

La seconde édition des Prix Baobab s’est tenue à la Maison de l’Afrique à Montréal alors que la première a eu lieu à Abidjan, en Côte d’Ivoire, l’an dernier. Ce prix a pour objectif de récompenser tous les genres littéraires tout en mettant l’accent sur les valeurs littéraires africaines.

Au total, les œuvres de 22 auteurs d’Afrique et de la Diaspora issus de 15 pays et de 12 maisons d’édition ont été analysées par le jury des Baobabs, a fait savoir Dramane K. Denkêss, le coordonnateur général de l’Académie, parlant «d’œuvres de grande qualité qui ont donné du fil à retordre aux critiques de l’Académie».

Pour cette seconde édition, l’académicien et écrivain québécois d’origine haïtienne Dany Laferière a été récompensé du Baobab d’honneur pour l’ensemble de son œuvre.

Dans les autres prix remis au cours de la soirée, soulignons les tableaux d’honneur remis Ben Marc Diendéré, Michael Pierre Farkas, Fulgence Bla et Moïse Mougnan. Des Stylos d’honneur ont aussi été décernés, entre autres à Carla Beauvais et au poète Fabrice Koffi.

Au cours de la soirée de dévoilement des prix, le public a aussi eu droit à des prestations de la griotte malienne Tapa Diarra, du crooner congolais Anicet Magregor, ainsi que du talentueux poète urbain Fabrice Koffi.

Pour en savoir plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici