Le Togo n’est plus au banc des accusés

L’équipe nationale du Togo n’est plus suspendue des deux prochaines compétitions majeures de la Confédération africaine de Football. Après plusieurs mois de négociation et de bras de fer, l’instance africaine du football a décidé de lever la suspension.

« Le Comité exécutif de la Confédération africaine de football réuni au Caire a décidé, à la demande du président Issa Hayatou, de lever la suspension du Togo qui pourra jouer la prochaine Coupe d’afrique des nations »

Extrait du communiqué de la CAF.

Le Togo s’était retiré de la dernière CAN en Angola après l’attaque de son bus qui avait fait trois morts – le chauffeur et deux membres de la délégation. Quelques heures après la fin de la compétition, l’instance africaine du football avait infligé aux Éperviers du Togo, une suspension de quatre ans, sous prétexte que les joueurs n’avaient pas pu participer au tournoi sous la pression de leur gouvernement. Il aura fallu bien des protestations dans le monde et surtout l’intervention du président de la Fédération internationale de Football, Sepp Blatter pour obtenir la levée de la suspension.

Emmanuel Adebayor, capitaine du Togo

Du côté de la Fédération togolaise de Football (FTF), on a reconnu que la décision prise le 30 janvier 2010 par le comité exécutif de la CAF avait été conforme au dit règlement de la compétition puisque la FTF n’avait pas communiqué à la CAF son retrait de la Coupe d’Afrique des Nations.

Les coéquipiers de Thomas Dossevi pourront donc espérer disputer une autre compétition, peut-être celle de 2012 au Gabon et en Guinée Équatoriale ou celle de 2013 en Libye. Le comité exécutif de la CAF a  en effet approuvé le passage de la Coupe d’Afrique des Nations des années paires aux années impaires à compter de 2013. La CAN 2014 a été avancée à 2013 après l’accord officiel donné par la Libye.

Avec le retour du Togo, la CAF a été obligé de modifier les critères de qualification ainsi que les onze groupes des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nation 2012. Ainsi le groupe K se retrouve avec cinq équipes plutôt que quatre comme les dix autres (Tchad, Togo, Tunisie, Botswana, Malawi). Pour gagner son billet pour la phase finale de la CAN 2012, les équipes devront soit être les premières de leur groupe, soit être la deuxième du groupe du Togo, soit enfin être parmi les deux meilleurs deuxièmes des dix groupes de quatre restant.

Les Éperviers auront toutefois besoin de leur capitaine, Emmanuel Adebayor, attaquant de Manchester City en Angleterre. Traumatisé par les évènements de février dernier, Adebayor avait décidé de prendre du recul avec sa sélection. « Après l’événement tragique de janvier lors de la CAN, où deux de mes compatriotes ont trouvé la mort lors de l’attaque de terroristes en Angola, j’ai pris la difficile décision de me retirer du football international », expliquait le joueur de Manchester City dans un communiqué.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.