Zoutenn de Mondélé : « De chœur à cœur »

C’est dans l’intimité du Club Balattou, mardi 19 octobre, que Zoutenn de Mondélé  a emmené le public dans ses périples musicaux de Centrafrique, du Sénégal et de Montréal.

Depuis deux ans à Montréal, Zoutenn de Mondélé fait vibrer sa guitare avec la musique puisée de ses racines : celle de la République Centrafricaine. Accompagné de ses musiciens, les chansons qui résonnent au Club Balattou sont le résultat des traditions et des différentes cultures amassées lors des voyages de Zoutenn. Un périple qui aura permis au chanteur de mélanger plusieurs langues dans ses chansons. « Ce n’est pas moi qui choisi la langue dans laquelle je vais chanter mais plutôt la langue qui m’inspire », dit Zoutenn de Mondélé. Des mélodies chantées en sango, gbaya, banda et en français.

Zoutenn puise son inspiration dans son enfance, dans la découverte de la musique, une passion qui ne le quittera plus. C’est dans les chorales que Zoutenn teste sa voix ; adolescent, il tentera sa chance dans des concours de musique jusqu’à ce qu’il possède sa propre guitare qui deviendra le support de ses compositions.  Auteur, compositeur, l’artiste fait jouer les mots : « je veux faire parler les mots pour voir les choses changer », lance  Zoutenn.   « Comme la chanson de « Celui qui veut tout posséder », je compose des chansons qui critiquent la guerre et je veux défendre la vie des gens qui subissent.» Tout en subtilité entre des sons jazzy et afro-beat, la musique de Zoutenn de Mondélé séduit tout en douceur.

Zoutenn de Mondélé : Mardi 19 octobre 2010, Club Balattou, Productions NSE Live Music

Quelques photos de la soirée

no images were found

Crédit : Mike Tavares, Productions NSE Live Music

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.