L’Impact enchaîne une deuxième victoire en autant de matchs

L’Impact de Montréal a gagné son deuxième match de la saison 2013, samedi, face à la coriace équipe des Timbers de Portland (2-1), grâce notamment à un splendide but du numéro 6, Hassoun Camara. Avec six points en poche, l’équipe de Montréal va revenir sereine à domicile pour son premier derby de la saison, contre le FC Toronto, le 16 mars, au stade olympique. 

Impact_PortlandContrairement à l’an dernier, les poulains du coach Marco Schällibaum font le début de saison parfait en s’imposant dans deux stades bien hostiles. Après avoir assommé les Sounders de Seattle (1-0) dans leur antre de CenturyLink Field, l’Impact de Montréal a récidivé le 9 mars au JELD-WEN Field de Portland.

«On retourne à la maison avec deux victoires, a souligné d’ailleurs le milieu de terrain Patrice Bernier à la fin du match. Les victoires sur la route sont des victoires de caractère et morales. Nous avons continué à progresser défensivement. On ne prend pas de but par le milieu présentement, alors c’est positif.»

Bien regroupée défensivement, suivant à la lettre les consignes du coach, l’équipe de Montréal (avec comme seul changement Sanny Nyassi à la place de Justin Mapp, blessé) n’a laissé aucune chance à l’équipe adverse. Concluant un bon mouvement collectif, Hassoun Camara a surpris à la 30e minute l’ancien gardien de Montréal, Donovan Ricketts, avec une bicyclette digne des plus grands attaquants. Il s’agit du premier but de la saison pour l’ancien marseillais.

Quelques minutes avant, c’est l’ancien de Bologne Marco Di Vaio qui a failli tromper la vigilance de Ricketts en profitant d’un centre de l’inépuisable Camara pour mettre une tête. Cette fois, le gardien jamaïcain veillait un grain.

Il aura fallu attendre la 60e minute pour voir les filets des locaux de nouveau trembler. Cette fois, c’est le numéro 7 brésilien Felipe qui a conclu une séquence initiée par un Patrice Bernier avec quatre poumons au milieu de terrain. Repositionné cette année devant la défense, le numéro 8, à la manière d’un Pirlo à la Juventus, ou d’un Alonso au Real Madrid, récupère un nombre incalculable de ballons et sait se porter rapidement vers l’avant.

À Portland, c’est donc Bernier qui a récupéré le ballon au milieu de terrain. Il a ensuite trouvé en profondeur Andrés Romero, qui venait à peine de faire son entrée. Sans se poser de question, Romero a remis en retrait à Felipe qui a envoyé le ballon directement dans les filets d’un Ricketts médusé par le caractère affiché par ses anciens coéquipiers.

Portland a réduit le score à la 80e minute grâce à l’ancien attaquant de Toronto Ryan Johnson.

«Nous n’avons pas volé les trois points ce soir, a déclaré l’entraîneur-chef Marco Schällibaum à la fin du match. Nous avons été très solides défensivement avec l’aide du milieu de terrain. Le match a été serré et difficile, mais nous avons bien réagi.»

La fiche technique

Impact de Montréal– G-Troy Perkins; D-Jeb Brovsky, Matteo Ferrari, Alessandro Nesta, Hassoun Camara; M- Patrice Bernier, Sanna Nyassi, Felipe (Collen Warner 86’), Davy Arnaud, Andrea Pisanu (Andrés Romero 59’); A-Marco Di Vaio (Andrew Wenger 75’)

Autres remplacants : G-Evan Bush; D-Dennis Iapichino; M- Justin Mapp, Calum Mallace

Timbers de Portland– G-Donovan Ricketts; D- Michael Harrington (Rodney Wallace 86’), Andrew Baptiste, Ryan Miller (Jose Valencia 68’), Mikael Silvestre; M-Diego Valeri, Diego Chara, Will Johnson; A-Ryan Johnson, Kalif Alhassan (Ben Zemanski 46’), Darlington Nagbe

Autres remplacants : G-Jake Gleeson; D-Dylan Tucker-Gangnes; M-Jack Jewsbury, Michael Nanchoff

Buts
MTL – Camara 30’
MTL – Felipe (Romero, Bernier) 60’
POR – R. Johnson (Zemanski) 80’

Avertissements
POR – Nagbe 30’
MTL – Felipe 73’

 

Impact_Portland2

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.