Une voix francophone pour les femmes de la révolution égyptienne

La journaliste, photographe et directrice du projet, Tatiana Philiptchenko, a travaillé d’arrache-pied pour dépeindre, en français, l’état de la situation postrévolutionnaire égyptienne avec la version française du site « Femmes de la révolution égyptienne ». Le site, tout comme le livre, décrit principalement la réalité de la femme, mais surtout de l’Égyptienne activiste.

Rasha KenawyC’est dans une ambiance calfeutrée, féminine et intimiste que Tatiana Philiptchenko a lancé le 10 juin, au café Kaza Maza de Montréal, le site fr.egyptianwomen.info et le livre Fearless, egyptian women of the revolution.

C’était l’occasion de découvrir, au son de l’Oud de l’artiste Mohamed Masmoudi, les témoignages de 14 femmes engagées dans la lutte pour le droit et le respect des femmes dans la «nouvelle Égypte».

Ces 14 femmes se battent contre les tests de virginités, contre les agressions sexuelles de groupe de plus en plus fréquentes dans les manifestations, pour la liberté. Surtout, elles se battent pour leurs libertés.

Mme Philiptchenko incite à les suivre sur Facebook et Twitter afin de les aider à faire avancer leur cause.

Le livre, quant à lui, se veut un photoreportage des premier et deuxième anniversaires de la révolution. Il est divisé en quatre sections, soit la vie quotidienne, la participation des femmes dans les manifestations, les entrevues avec les 14 femmes et l’art de la rue en Égypte ou la représentation de la femme pour faire avancer la cause. Le livre sera prochainement disponible pour commande sur le site internet.

fr.egyptianwomen.info

Mais pourquoi avoir choisi l’Égypte? Mme Philiptchenko connaît bien la région pour y avoir vécu (elle parle arabe). En outre, elle met de l’avant la primordiale stabilité de l’Égypte pour le Moyen-Orient, mais également parce que la situation des femmes s’y dégrade.

Tatiana Philiptchenko ne compte plus les actions du nouveau gouvernement qui vont à l’encontre du droit des femmes, par exemple que les quotas de femmes au gouvernement qui ont été abolis.

«Les femmes égyptiennes sont le secret de la révolution»

l’activiste Samira Ibrahim.

Le livre anglais Fearless, egyptian women of the revolution sera prochainement disponible sur commande sur le site internet des « Femmes de la révolution égyptienne », fr.egyptianwomen.info

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE