Leïla Biabatantou est la Miss Burkina Canada 2013

Au terme de l’édition 2013 des Journées Culturelles et Economiques Burkinabè du Canada, Leïla Biabatantou a été couronné Miss Burkina Canada 2013, le 2 novembre dernier, au Théâtre Mirella et Lino Saputo du Centre Leonardo da Vinci.

Leïla Biabatantou a remporté la troisième édition de ce concours organisé par Fleur d’Orchidée et qui clôturait une manifestation culturelle et économique dont l’objectif est de faire connaître la culture burkinabè au Canada et de promouvoir le Burkina Faso, «pays des hommes intègres», en Amérique du Nord.

Miss-Burkina-Fasao-2013-02
De gauche à droite : Chloë Esther , 2e dauphine 2013, Jeannette Yameogo , Miss Burkina Canada 2012 , Leïla Biabatantou, Miss Burkina Canada 2013, Audrey Korsaga, 1re dauphine 2013

De Montréal, Leïla remplace à ce poste Jeannette Yaméogo, résidente d’Ottawa et Miss Burkina Canada 2012, qui a passé l’année à représenter dignement aussi bien ces compatriotes que toutes les autres femmes. C’est avec beaucoup de fierté qu’elle a passé le flambeau à la nouvelle ambassadrice de son pays d’origine.

Dans sa fiche de présentation, Leïla se décrit comme une fille « souriante et gracieuse »  et selon elle, le but d’une femme « n’est pas de conquérir le monde, mais de lui donner un sens grâce à la sagesse de son âme et la douceur de son coeur».

Au lendemain de sa victoire, la grande gagnante de l’édition 2013 n’avait que des bons mots pour les autres candidates et pour les organisatrices de l’évènement. «[Le concours] Miss Burkina Canada est une aventure humaine riche qui nous montre nos forces, mais aussi chacune de nos faiblesses, a déclaré Leïla Biabatantou. Il faut le vivre pour le comprendre. Cette aventure a apporté un plus! Et j’ai juste envie de dire merci!»

« Miss Burkina Canada, de par sa mission humanitaire et culturelle, s’engage à soutenir des actions en faveur de plusieurs associations telles que des orphelinats, des refuges pour jeunes filles-mères, des hôpitaux, des centres pour handicapés, et bien plus. »

Miss-Burkina-Fasao-2013-01
Leïla Biabatantou et Sylvie M. Guiguemdé

Pour mener à bien les différents projets qui l’attendent, le jury du concours a également élu Audrey Korsaga et Chloë Esther comme dauphines lors de la soirée de gala.

« Nous ne sélectionnons pas les filles sur un critère de beauté physique, nous aidons ces filles à avoir des armes utiles afin de réaliser ce qu’elles pensent être trop souvent une mission impossible: c’est-à-dire montrer et bâtir une Afrique positive », a expliqué  la directrice artistique Mélissa Zibi.

De son côté, l’organisatrice de la soirée, Sylvie M. Guiguemdé a remercié « ces brillantes ambassadrices de la beauté et de la culture burkinabè du Canada », qui vont porter haut le flambeau. «L’organisation des Journées culturelles et économiques burkinabè du Canada traduit une volonté manifeste de créer une vitrine du Burkina Faso à l’étranger et spécialement au Canada», avait -t-elle souligné l’an dernier.

Organisées par l’agence Fleur d’Orchidée, sous le thème «Violence faite aux femmes et aux filles», l’édition 2013 des Journées offrait sur quatre jours différents activités et événements, dont le Gala Miss Burkina Canada en point culminant. Au programme un cocktail-réseautage et des prestations d’artistes comme Mariam Koné, conteuse burkinabè, les chanteuses béninoise et togolaise Carine et Enam, la chanteuse burkinabè Princesse et l’artiste camerounais Armel.

Outre cet événement festif, les Montréalais pouvaient découvrir les possibilités d’investissement au Burkina Faso et au Canada lors d’une table ronde. Le film Fleur du Désert de Waris Dirie a aussi été projeté, en lien direct avec le thème des Journées.

Autres informations :

Le nom des 10 candidates de MBC 2013 : Audrey Korsaga, Chloë Chevalier, Daisy Zongo, Elsa Ouédraogo, Faiza Congo, Jocelyne Coulibaly, Leila Biabatantou, Murielle Kaboré, Nadège Zoundi et Sandrine Kaboré.

Les membres du jury : Sidonie Aithnard, Yvan Asselin, Mehdo Dosso, Katia Lafontaine et Sonia Sonny (Présidente du Jury).

Prix de reconnaissance: 

  • Adrienne Coulibaly (Shea Butter Wonders) a remporté le Prix de reconnaissance «Entreprenariat au féminin» devant Lucie Coulibaly (Forever Living Products) et Mariam Simbré (Sanema).
  • Amadou Kiénou a remporté le Prix de reconnaissance «Art» devant Aboulaye Koné et l’entreprise Neere que dirige Jeannette Yaméogo, MBC2012 avec sa soeur Anne.
  • Les Étalons de Montréal ont remporté le prix de reconnaissance «Sport» devant Boris Salou et Lionel Kaboré.

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.