Ary Sidibé, une Miss Afrique Montréal comblée

MAM 2014Couronnée en février 2014, la miss Afrique Montréal en titre, Ary Sidibé, est revenue pour Touki Montréal sur l’année pleine qu’elle a vécue, et ce, quelques heures avant le sacre de son héritière, le 7 février à la Place des Arts. En plus de ces nombreuses activités caritatives, Ary Sidibe caresse l’idée d’animer le Ary Show, un talk show à l’américaine.

QUELLES ONT ÉTÉ VOS PREMIÈRES PENSÉES LORSQU’ON VOUS A ANNONCÉE GRANDE GAGNANTE DU CONCOURS ?

Un torrent de pensées s’est bousculé dans la tête. On se retrouve animé d’un sentiment de joie immense, de devoir accompli, de reconnaissance envers tous ceux qui nous ont conduits à ce sacre : la famille, le comité, les amis, les candidates…

Comme on a coutume de le dire, aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.

QUELLES SONT LES PRINCIPALES ACTIVITÉS AUXQUELLES VOUS AVEZ ASSISTÉ PENDANT VOTRE MANDAT?

L’année de mon mandat a été riche en activités. J’ai eu à faire un bon nombre d’entrevues à Montréal,  mais aussi pour des journaux et sites à travers le monde.

Ary-Sidibe-MAM2014-02
Ary, chroniqueuse de l’émission « Fusion Light » sur AfriqueCanada.TV

Mon comité et moi avions également pris part au lancement du livre Survivre pour voir ce jour…  de la talentueuse Rachel Mwanza, actrice dans Rebelle.

J’ai eu l’occasion d’échanger avec Mary Deros, conseillère municipale à la Ville de Montréal et un certain nombre de personnalités. J’ai aussi pris part à la cérémonie de remise de prix aux lauréats 2014 du mois de l’histoire des Noirs.

« Nous avons lancé une campagne de financement SOS EBOLA pour assister la Guinée dans sa bataille contre l’Ebola »

En mars 2014, mes partenaires et moi avons lancé une campagne de financement SOS EBOLA pour assister la Guinée dans sa bataille contre l’Ebola. J’ai, dans ce cadre effectué un voyage pour l’accompagnement du matériel au mois de décembre 2014.

En été 2014, j’ai effectué un voyage officiel en Guinée où j’ai été reçue, entre autres, par la première dame, Condé Hadja Djenè Kaba, ainsi que certains ministres dans le cadre de mon projet de lutte contre la mendicité infantile.

Plusieurs radios et télévisions ont bien voulu mettre leurs plateformes à ma disposition pour vulgariser mes projets : culturel à savoir la création d’un comité d’organisation Miss Guinée Diaspora, ainsi que celui pour la lutte contre la mendicité infantile.

Ary-Sidibe-MAM2014Ce dernier projet s’est soldé par l’organisation d’une soirée caritative à Conakry au mois d’août 2014 et par la création d’une ONG, Love and Care to Children, au sein de laquelle nous avons recueilli cinq enfants de la rue qui sont maintenant scolarisés. Leurs parents ont aussi réintégré le marché du travail.

J’ai également été invitée à assister à l’élection Miss Conakry 2015 et miss Guinée 2015 en tant qu’ancienne miss Guinée (2009-2010) et j’ai aussi eu l’honneur de participer plusieurs campagnes, dont celle contre les préjugés de MAM, et celle pour soutenir les équipes africaines qualifiées à la Coupe du monde de la FIFA.

QUE RETENEZ-VOUS DE VOTRE EXPÉRIENCE?

Cette expérience MAM a été riche en accomplissements. Elle m’a tout d’abord appris à conjuguer plusieurs activités, tout en ayant une bonne maîtrise de mon calendrier et de mon temps.

Elle m’a également permis d’apprendre plus sur mon continent et sur ses diverses cultures. Elle m’a enfin amené à m’investir encore plus dans le social et l’humanitaire et à réaliser certains de mes projets.

Ary-Sidibe-MAM2014-03 QUELS SONT LES CONSEILS QUE VOUS DONNERIEZ À LA PROCHAINE MISS AFRIQUE?

Toute miss aspire généralement au succès durant son mandat. Selon moi, le véritable succès d’une miss ne réside pas dans le nombre de fortune qu’elle amasse tout au long de son mandat, mais surtout dans le nombre de vies qu’elle réussit à changer ou influencer positivement. Une miss se doit d’être avant tout un exemple.

« La prochaine miss doit être consciente de la noble et lourde tâche qui lui revient de promouvoir les valeurs culturelles africaines partout où faire se peut »

Enfin, je dirai à la prochaine ambassadrice qu’une couronne est une arme, une clef qui, si intelligemment instrumentalisée, peut nous ouvrir une pluralité de portes, elle doit pouvoir saisir les opportunités qui s’offrent à elle, prendre les taureaux par les cornes, réaliser ses projets et entreprendre des activités à long terme qu’elle conservera, même au-delà du mandat.

Ary-Sidibe-MAM2014-05Je lui souhaite tout le succès possible et je reste à sa disposition pour l’accompagner dans son mandat comme une véritable grande sœur !

QUELS SONT VOS PROJETS?

Miss Projets dit-on! lol. Je suis en phase de commencer mon tout premier talk show le Ary Show, qui sera diffusé sur une chaîne TV Espace à l’image des talk shows américains.

À partir du mois de mars, je donnerai à place des arts des cours de danse afro-beat dans le cadre de la promotion des danses modernes africaines.

Et comme je vous l’avais dit plus haut, le comité Miss Guinée Diaspora, dont je suis la présidente, a été créé. Nous travaillons activement sur la première édition qui se tiendra à Conakry.

Enfin dans les mois qui suivront, j’aurais à animer de nombreux évènements culturels à Montréal, dont UZURI.

 

1 COMMENTAIRE

  1. waouu tu es juste magnifique , tu es la meilleure de totute les miss. we Guineans are proud of you . may God bless you more and help you achieve everything you want in this live . youre the best .i love youuuu and again i am proud of you

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.