Test de l’enceinte Wonderboom d’Ultimate ears

Il ne faut pas se fier à la taille des écouteurs Wonderboom d’Ultimate Ears. Bien que petits et compacts, ils peuvent produire un son puissant, satisfaisant pour des soirées universitaires, l’après-midi à la plage ou les bbq entre amis. Touki Montréal l’a essayé.

Extrêmement populaires, ces enceintes ultralégères à 360°, étanches, antichoc, et franchement solides sont dotées de la technologie Bluetooth. L’une des réussites de ce produit c’est qu’on peut coupler jusqu’à huit dispositifs compatibles Bluetooth (jusqu’à deux dispositifs en même temps) et utiliser jusqu’à 2 enceintes Wonderboom.

Pesant 425 g et avec une portée sans fil de 33 m (100 pieds), il a les dimensions suivantes : Hauteur (102 mm), diamètre (93,5 mm). Le temps de charge est de 2,8 heures pour 10 heures d’autonomie.

Il ne faut surtout pas oublier le design résolument moderne et trendy de ce produit. Avec la collection freestyle, c’est le «mash-up ultime entre l’accessoire de musique et l’accessoire de mode».

On adore aussi la toute petite boucle noire qui ajoute la latitude de l’accrocher un peu partout, aussi bien en déplacement que lorsqu’on est à l’arrêt.

Innovation oblige, il est possible de le coupler avec le service de commande vocale Alexa sur un appareil amazon echo.

À noter toutefois que cet appareil n’est utilisable que sans fil. Impossible de brancher un fil, le seul présent était la prise USB pour la recharge la batterie.

Dans la même logique, certains deploreront l’absence d’entrée pour carte memoire, aussi bien SD que microSD.

En même temps, c’est le fait de ne pas avoir autant d’entrées qui assure une meilleur étanchéité de ce produit.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.