Empress Deeqa réchauffe le Théâtre de Verdure

0

Touki Montréal vous propose de revivre la soirée en photos.

C’est sous un ciel incertain que la chanteuse Empress Deeqa a ouvert les 18e ciné-spectacles Au clair de lune de Vues d’Afrique. Empress Deeqa est née en Somalie. Après avoir vécu en Saskatchewan et à Vancouver, elle s’est installée il y a 10 ans à Montréal. Ces quatre journées sont pour Vues d’Afrique la volonté de faire découvrir des artistes montréalais d’origine africaine.

Empress Deeqa a avoué avoir imiter le roi de la pop lorsqu'elle était plus petite

Empress Deeqa a avoué avoir imité le roi de la pop lorsqu’elle était plus petite

Pendant une heure, Empress Deeqa a proposé plusieurs de ses chansons à saveur reggae, n’hésitant pas à inviter le public à danser. Imitant les mimiques légendaires de Mickael Jackson, la chanteuse a ponctué son concert par un énième ou second hommage à Michael Jackson ( fort heureusemet celui-ci n’a duré qu’une minute, de silence.  Et surtout, il  n’a pas provoqué la pluie comme avait pu le faire le medley de 10 minutes de Stevie Wonder au FIJM).

Empress Deeqa a su installer une ambiance festive, n’hésitant pas à inviter le public à danser. Mais surtout, Empress Deeqa, c’est une voix, un grain si atypique qu’on ne peut l’oublier. Une voix qui transcende parfois le reggae et qui amène une forte touche personnelle. Empress Deeqa est surtout généreuse et ouverte envers son public venu en plein milieu du Parc Lafontaine.

afr37

Empress Deeqa avant son concert en compagnie de sa choriste

(Crédits photo Leah Wanklyn-Touki Montréal)

Le théâtre se remplit en famille
Le théâtre se remplit en famille
Le batteur et le bassiste d'Empress Deeqa prennent place sur la scène du théâtre de Verdure au Parc Lafontaine
Le batteur et le bassiste d'Empress Deeqa prennent place sur la scène du théâtre de Verdure au Parc Lafontaine
Gervais Djimeli Lekpa, réalisateur camerounais a présenté son film Clando au dernier festival PanAfrica International en avril. Depuis, il a avoué à Touki Montréal n'avoir pas quitté Montréal !
Gervais Djimeli Lekpa, réalisateur camerounais a présenté son film Clandos au dernier festival PanAfrica International en avril. Depuis, il a avoué à Touki Montréal n'avoir pas quitté Montréal !

afr64

afr67

Crédits photo: Leah Wanklyn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.