Test du projecteur laser EF-100 d’Epson

Vendu environ 1300 $, le mini-projecteur laser EF-100 à diffusion en continu de la compagnie japonaise Epson permet de projeter des images d’une taille allant jusqu’à 3,8 m sur tout mur ou surface de projection. On l’a essayé.

Cet appareil qui peut transformer une pièce quelconque en véritable cinéma maison pèse 2,7 kg (6 lb) et mesure 23.00 x 21.00 x 9.20 cm. Lorsqu’on déballe l’emballage la première fois, on y découvre le projecteur EF-100, la clé Android TV HDMI, le cordon d’alimentation, deux télécommandes, deux piles AAA ainsi que le guide de démarrage rapide.

Le modèle que nous avons essayé était blanc avec une finition métallique (EF-100 W). Il existe aussi l’option en noir (EF-100B), qui peut sembler plus facile à dissimuler dans le décor.

Pour le système de projection, le géant japonais a opté pour sa technologie 3LCD et une résolution de 1280 x 800 HD grand écran et pour la luminosité, on parle de 2000 lumens. À noter qu’on n’a donc pas de Full HD. Pour la durée de vie de la source lumineuse, l’entreprise annonce 12 000 heures en mode normal et 20 000 heures en mode étendu.

Par ailleurs, il est possible de projeter l’image de 0,6 m à 3,8 m (ou 22 po – 150 po). Attention, l’objectif peut être assez large.

«Ce mini-projecteur laser, le plus petit projecteur 3LCD au monde fondé sur véritable technologie laser, offre une toute nouvelle expérience de diffusion en continu et représente une importante réussite technique en matière de projection numérique», explique l’entreprise.

Assez compact, non sans être élégant, ce mini-projecteur laser Epson EF-100 à diffusion en continu permet essentiellement de projeter les applications ou chaînes comprises sur le lecteur Android TV de Google comme Netflix ou YouTube. Niveau connectivité, on retrouve une (seule) entrée HDMI, mais aussi un port USB A (pour alimenter l’appareil Android TV) et un mini-USB.

Pratico-pratique, on choisit soit le lecteur Android, soit son récepteur télé (ou son portable). Du coup, ceux qui n’ont pas coupé le câble devront y penser à deux fois au moment de l’installation de l’appareil. S’il est trop loin, trop haut…

Les utilisateurs apprécieront aussi la possibilité de projeter son film sur le plafond, ce qui est l’un des cinq modes projection, soit avant, arrière, sur socle, inversé, à la verticale.

Côté sonore, on parle d’environ 26 dB à 29 dB pour le ventilateur, ce qui est franchement correct pour toute projection, d’autant qu’il est doté aussi d’un haut-parleur de 5W qui fait le boulot. Les ingénieurs d’Epson ont toutefois eu la bonne idée d’y inclure du Bluetooth 4.2 pour se connecter à d’autres enceintes (en plus de l’option jack) et ainsi satisfaire les puristes.

En résumé

On a aimé

  • Les options de réglage
  • Qualité de la luminosité
  • Le son
  • L’inclusion de l’Android TV

On a moins aimé

  • La connectivité, notamment un port HDMI.
  • Pas de HD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.