Zal Sissokho décroche un premier Félix

L’artiste québécois Zal Sissokho, originaire du Sénégal, a remporté son premier Félix, lors du Premier Gala de l’ADISQ pour son album Kora Flamenca.

Ce projet né dans le cadre d’une résidence de création au Centre des musiciens du monde de Montréal a été lancé en plein dans le début de la pandémie qui a tant affecté l’industrie.

C’est donc un ouf de soulagement pour ce griot montréalais virtuose de la kora, cet instrument majestueux à 21 cordes de l’Afrique de l’Ouest.

“Yes yes Wow Je voulais dire merci à toutes et à tous”, a confié le principal intéressé après le dévoilement de son prix de meilleur album de l’année musique du monde de l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ).

Joueur de kora, chanteur et auteur-compositeur, ce natif du Sénégal s’est produit de nombreuses fois sur disque et sur scène, tant en solo qu’auprès d’autres artistes, non sans participer à différents projets musicaux d’envergure, dont le spectacle O du Cirque du Soleil.

Outre Zal, ont aussi participé à ce projet: Caroline Planté (guitare flamenca & voix), Miguel Medina (percussions) et Jean-Félix Mailloux (contrebasse)

Son album était en nomination aux côtés de Levantine Rhapsody de Didem Ba?ar; El Gato y Los Rumberos de Boogát; NÉNÉ d’ILAM et Vengo De Frente de Mateo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.