Pierre Kwenders : voyage, whisky, thé et Mardi gras aux FrancoFolies

Pour sa première fois sur la scène des FrancoFolies de Montréal, Pierre Kwenders a proposé au public un aller-retour perpétuel entre son Congo natal, le Montréal qui l’a  vu grandir et même un petit crochet en Acadie avec ses potes de Radio Radio.

IMG_0237Avec son EP Whisky & Tea, José Louis Modabi, alias Pierre Kwenders, s’inspire de la tradition musicale kinoise pour offrir aux curieux des sons mélangeant aussi bien rumba, hip-hop, electro ou encore soul.

Samedi, pour son spectacle, les nombreux curieux qui s’étaient attroupés à la scène multiculturelle avaient l’opportunité de s’en rendre compte sur le titre Indeed, qui puise sa force dans le puissant Satongé des insatiables Staff Benda Bilili, aujourd’hui en voie de disparition. Sur cette pièce, et comme dans le EP, le natif de Kinshasa avait invité la sémillante Maridee.

Pierre Kwenders-Radio-Radio

Peu avant, certains étaient restés incrédules lorsque Gabriel Louis Bernard Malenfant et Jacques Alphonse Doucet ont rejoint le troisième mousquetaire de Radio-Radio, Alexandre «Arthur Comeau» Bilodeau alias Nom de Plume («celui qui est derrière cette machine »), DJ, producteur et mentor de la vedette du jour. La scène multiculturelle, ce samedi, s’est alors transformée en Mardi gras.

Pierre Kwenders a chanté également pour sa mère et les autres membres de sa famille présents dans le public.

Pierre-Kwenders-Famille

Pendant une heure, il a définitivement ravi la foule avec son «métissage culturel non conventionnel» et ce grâce au quatre autres personnes qui l’accompagnaient su scène : Julien Sagot (percussion), David Sanchez (percussion),  Nom de Plume (Dj) et Samito Madakwini (clavier).

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE