Entrevue avec Déborah Cherenfant, une femme bien occupée !

Co-fondatrice de la Fondation BIAS, éditrice de Mots d’Elles, créatrice de Coloré Design, curatrice du Marché Coloré, Déborah Cherenfant est une femme occupée et passionée. Elle a tout de même accepté d’animer un panel sur un sujet d’actualité au Québec, la question du racisme systémique, pendant le festival Haiti en Folie. L’équipe de Touki Montréal a profité de l’occasion pour tenter de mieux la connaître.

Arrivée à Montréal, il y a un peu plus de 15 ans pour continuer ses études, Deborah Cherenfant est une entrepreneure toujours à l’affût de “projets excitants”. En janvier dernier, son implication lui a permis de devenir présidente et porte-parole de la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) ) et en juin, de rejoindre le Groupe Banque TD à titre de Directrice régionale, Femmes entrepreneures, Québec.

Le 25 juillet, à 13 h 30, elle animera sur le site et la page Facebook du Festival Haiti en Folie un panel avec autour de la table, Fabrice Vil, fondateur de Pour 3 points ; Will Prosper, cinéaste et activiste ainsi qu’Evanne Souchette de Diversité Artistique Montréal.

Entrevue avec Deborah Cherenfant

Confinement

Qu’est-ce vous avez pu faire pendant le confinement que vous repoussiez depuis trop longtemps ?

Du sport!

Quel a été le moment le plus dur pendant le confinement ?

Ne pas pouvoir voir “vrai’ ou porter ma nièce de quelques mois, pendant plus de 3 mois, alors que je la voyais près de trois fois par semaine…

Ce qui vous manque le plus de l’ancien temps ?

Les rassemblements sans stress avec la famille et les amis, les événements de réseautage aussi…

Votre moment Coup de cœur pendant le confinement ?

Difficile de le qualifier de coup de coeur, car la réalité n’est pas joyeuse, mais je me réjouis l’éveil des consciences face aux différentes crises qui ont émergé durant la pandémie / le confinement.

Votre souhait pour 2020 ?

Qu’on ne prenne pas “l’égalité des chances” seulement pour un beau concept théorique…

Que fait Déborah Cherenfant pendant les vacances ?

Elle prend le temps…de ne rien faire. Mais elle travaille aussi sur des projets excitants. 😉

Quel est le dernier livre lu ?

Je suis une lectrice qui butine et je lis en même temps actuellement Le jeu de la vie, l’État du Québec 2020 et La charge émotionnelle de la bédéiste Emma.

Quel est la chanson ou l’album de musique du moment ?

Des compilations d’albums d’Alexandra Stréliski et de jazz du DJ montréalais JaBig…

Votre film coup de cœur de cette année ?

Il ne date pas de cette année, mais à mon retour de voyage en mars dernier, j’ai vu dans l’avion “Queen & Slim” et j’ai adoré!

Quel est votre message aux jeunes Haïtiens, ou plus généralement aux jeunes racisées du Québec ?

Moi je saluerai encore et toujours le courage des jeunes Haïtiens, car je n’ai pas le quart de cette endurance. Pour les jeunes racisé.e.s du Qc, ce serait tout simplement “On vous voit”. Et c’est important de continuer à se faire voir pour que tout le monde croît et y croit.

Questions en rafale

Thé ou café ?

Café

Facebook ou Instagram ?

Facebook, même si de moins en moins…

Alexa ou Ok Google :

Aucun. (Oops)

Prince ou Michael Jackson?

Désolée, Prince. Mais c’est Michael.

CD ou 33 tours ?

Aïe. Youtube x Spotify? 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.