Premier match réussi pour l’Impact de Montréal

L’Impact de Montréal a su commencer sa saison avec réussite devant son public au Stade Saputo en s’imposant (2-0) face au Whitecaps de Vancouver à son premier match régulier de la Major League Soccer depuis la pause occasionnée par la pandémie.

Grâce à des buts de Romell Quioto et Lassi Lappalaine, la troupe menée par l’entraîneur Thierry Henry a ainsi commencé sur les chapeaux de roue, un mois après leur défaite au tournoi «La MLS est de retour» face à l’Orlando City.

«Dans les 10 premières minutes, on n’a pas fait ce qu’il fallait faire, mais on s’est ajusté et on a bien gardé notre forme par la suite», a d’ailleurs expliqué l’entraîneur après le match en se réjouissant que son équipe ait «marqué des beaux buts».

Il est aussi revenu sur le contexte de ce match joué devant 250 spectateurs. «Être à la maison, jouer dans son stade, c’est excellent, a-t-il dit. J’adore ce stade et nos partisans. Il n’y a vraiment rien de mieux que d’avoir des supporters. Mais le plus important maintenant c’est qu’on peut retourner à la maison et non dans notre chambre dans la bulle.»

C’est à la 18e minute que l’Impact a ouvert le score sur une tête de l’Hondurien Romell Quioto, son troisième de la saison. Puis à la 40e minute, Lassi Lappalainen a doublé la mise pour l’équipe de Montréal.

Après le match, le jeune joueur de 22 ans a indiqué que «Ça a fait du bien de marquer un but et même juste d’être titulaire, considérant que c’était mon premier départ en presque 11 mois».

Pour rappel, le match contre Vancouver est le troisième match de la saison de l’Impact après le nul (2-2) face au FC Dallas, en mars, et la victoire (2-1) contre le New England Revolution, en février dernier, au Stade olympique.

En raison de la crise sanitaire et de la fermeture des frontières entre le Canada et les États-Unis, la MLS a décidé de poursuivre sa 25e saison avec des rencontres jouées dans les marchés locaux des deux pays. Ainsi, outre Vancouver, l’équip de Montréal doit aussi affronter Toronto.

Composition

Montréal: Clément Diop; Rudy Camacho, Luis Binks, Jukka Raitala, Zachary Brault-Guillard, Victor Wanyama, Emanuel Maciel, Lassi Lappalainen (Orji Okwonkwo 66′), Samuel Piette, Saphir Taïder (Maxi Urruti 55′); Romell Quioto (Anthony Jackson-Hamel 79′). Remplaçants non utilisés : Evan Bush, Jorge Corrales, Joel Waterman, Clément Bayiha, Amar Sejdic, Shamit Shome

Vancouver: Thomas Hasal; Ranko Veselinovic (Jake Nerwinski MT), Andy Rose, Derek Cornelius; Cristian Dajome (Yordy Reyna 66′), Patrick Metcalfe (Leonard Owusu MT), Michael Baldisimo (Ryan Raposo 62′), Russell Teibert, Ali Adnan; Lucas Cavallini, David Milinkovic (Tosaint Ricketts 76′). Remplaçants non utilisés: Bryan Meredith, Cristian Gutierrez, Jasser Khmiri, Theo Bair

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.