Un prix pour la rappeuse montréalaise Naya Ali

La rappeuse montréalaise Naya Ali, lauréate 2020 du Gala Dynastie, fait partie des gagnants de la première édition du prix de la musique noire canadienne.

Commanditée par SiriusXM Canada et organisée par la Fondation SOCAN, cette première édition a donc salué le talent de la chanteuse d’origine éthiopienne Naya Ali qu’on a pu voir notamment à l’édition numérique du Festival international de jazz de Montréal.

L’an dernier, elle a sorti premier album, Godspeed : Baptism (Prelude), en plus d’être choisir comme l’artiste anglophone de l’année au Gala Dynastie qui célèbre l’excellence black.

Outre Naya Ali, quatre lauréats ont été annoncés:TOBi, Naya Ali, Hunnah, Dylan Sinclair and RAAHiiM.

Le jury de prix était composé, entre autres, des Montréalais Dominique Fils-Aimé et Pierre Kwenders.

Ce prix “vise à reconnaître et célébrer les créateurs de musique des communautés Noires” et s’inscrit dans l’objectif de la Fondation SOCAN de développer des programme qui prônent l’équité et l’inclusion, tout en reflétant la diversité des communautés dans lesquelles nous vivons.

Les cinq récipiendaires recevront chacun 5000 $.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.