Senaya : Un joli minois sur la scène du Balattou

Dans le cadre de son concept Rythmes au féminin, le club Balattou a reçu ce jeudi 3 décembre, l’artiste sénégalo-guadeloupéenne Senaya. Un concert qui a tenu toutes ses promesses. Touki Montréal y était.

Déjà 20 h 15, la température continue de baisser sur Montréal. Pendant ce temps, le club Balattou affiche complet. Bien à l’abri dans sa loge, la chanteuse Senaya se prépare, sereine et rayonnante. Ce soir-là, elle va donner un concert, son concert de retour sur la scène montréalaise après plus d’une année d’absence.

Prévu pour 20 h 30, c’est finalement a 21 h que les chosent sérieuses commencent. Senaya fait son apparition dans une séduisante robe rouge, assortie de chaussures blanches. Les premières notes du titre « on s’en fout » emportent aussitôt le public. L’artiste enchaine avec « il faut pas », « tu rêves encore », « dis le moi »…

Le rythme demeure jusqu’alors posé. Dans une bonne ambiance de fête. Un bémol au niveau du son ne passe pas inaperçu aux yeux de mélomanes avertis. L’absence de guitare d’accompagnement l’explique en partie. Mais le public adhère entièrement aux messages de l’artiste. Senaya s’invite à la guitare et propose en communion avec ses fans, deux versions interactives de « Soul créole » et « on est ensemble ».

L'album Garde la tête haute
L'album Garde la tête haute

À 22h 35mn, la jeune dame est de retour. Elle a vite fait d’ôter sa robe pour une tenue de guerrière. La deuxième partie du concert commence aussitôt avec « Telle que je suis ». « Chantez avec moi », dit-elle le sourire aux lèvres. Le mercure monte d’un cran lorsqu’elle est rejointe sur scène par la Chorale réconciliation, la jeune rappeuse Dame de Pique ou Bad News Brown. Pour une interprétation riche de charme et d’extase.

Senaya a réussi avec talent à faire chanter et danser ses fans en revisitant les belles pièces de son album Garde la tête haute. En somme, en partant du rythme purement afro-antillais à la soul en passant par le rap, elle a su  apporter une variation de genres, qui confirme un bel avenir.

L’album Garde la tête haute a été en nomination dans la catégorie Album francophone aux prix Juno en 2006. En 2004, le jury du festival Vue sur la relève lui décernait le prix Coup de coeur. Senaya était lauréate du prix de l’interprète de l’année au Festival International de la Chanson de Granby en 2003.

Dramane K. denkess

Extrait vidéo de Senaya

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE