Le FMA en plein air !

Orientalys, la version plein air du Festival du monde arabe (FMA) a attiré beaucoup de Montréalais aussi bien samedi dernier (13 août) que toute la fin de semaine au Théâtre de Verdure du Parc Lafontaine.

Reconnu pour sa séduisante programmation en salle, le FMA a aussi joué le jeu de la qualité pour ce volet en plein air. Le groupe Vox Musika a ouvert la soirée avec les compositions expérimentales de Sam Shalabi accompagné de Will Eizlini et Thierry Amar.

Ensuite, c’était au tour de Tarab de Beyrouth (Angham feat Adel Kassab & Wissam Kamar) d’explorer les univers musicaux de certaines icônes de la chanson arabe contemporaine.

Finalement, Karim Saada et l’Algérie au bout des cordes se sont succédé sur la scène Loto-Québec a proposé un métissage de rythmes traditionnels algériens avec notamment banjo, mandole et guitare

Les ensembles musicaux ont reçu des applaudissements nourris de la part des festivaliers de plus en plus nombreux, au fur et à mesure que l’heure avançait. Désirant aller à la rencontre du grand public en proposant des spectacles gratuits, les organisateurs du FMA ont incontestablement su trouver la recette pour attirer les Montréalais.

Si quelques améliorations doivent être apportées au déroulement des spectacles (notamment les intermèdes un tantinet longs), le choix et la qualité des artistes consolident la bonne réputation de ce Festival qui prend davantage d’ampleur depuis ses 12 ans d’existence.

Une partie de la communauté musulmane a émis cependant quelques critiques à l’égard du volet Orientalys, notamment quant au choix des dates et des évènements, qui tombent en plein milieu du mois du ramadan. Certains étaient obligés de s’éclipser en plein milieu de spectacle, d’autres en ont profité pour pique-niquer.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE