Banc d’essai: l’appareil photo instantané Polaroid Now

Pour immortaliser des clichés inoubliables lors d’un 5a7 au bureau ou d’un repas familial, pourquoi ne pas opter pour l’indémodable appareil instantané ? Avec le nouvel appareil Now de Polaroid, c’est possible.

Vendu environ 150 $, cet appareil lancé par la nouvelle équipe de Polaroid incarne un peu son retour et sa renaissance. À l’image de son nouveau logo représentant les cinq couleurs arc-en-ciel emblématiques de Polaroid, l’appareil est disponible en rouge, orange, jaune, vert et bleu.

Lorsqu’on ouvre la boîte du Polaroid Now la première fois, on y découvrira l’appareil, le câble de chargement micro USB, le tour de cou, un guide de démarrage rapide. Avec des dimensions de 150.2 x 112.2 x 94 mm, le Now pèse environ 434 g.

Soulignons que ce nouvel appareil est compatible avec les films i-Type et les films 600, mais ne dispose pas du Bluetooth. Les pellicules (huit photos) sont offertes à partir d’environ 24 $.

Pour rappel, Polaroid a été fondée en 1937 par l’inventeur et scientifique américain Edwin H. Land. Elle a fait faillite en 2001, mais la marque a subsisté encore jusqu’en 2008 et l’esprit a continué jusqu’au rachat en 2017.

Elle a commencé à renaître par le biais de l’entreprise The Impossible Project, fondée par un biologiste autrichien Florian Kaps, puis a changé de nom pour Polaroid Original avant de revenir au fondamental. Le Now arrive quelques mois après la sortir du Polaroid Lab, dont on a parlé ici.

Le Polaroid Now dispose d’un système d’objectif autofocus, d’une batterie intégrée, d’un retardateur, d’un flash et la compagnie assure qu’il “n’a jamais été aussi facile de prendre la photo Polaroid parfaite, quel que soit votre niveau de photographie”.

Dans la pratique, ceux qui n’ont jamais magné l’argentique ou les appareils modernes, mais en mode manuel, devront toutefois prendre le temps de s’habituer un petit peu à quelques règles, comme le fait de bien faire son focus avant de d’appuyer sur le bouton rouge (voir photo).

À notre humble avis, les pellicules en noir et blanc permettent de retrouver l’esprit du passé que certains consommateurs recherchent.

Évidemment, l’instantanéité que Polaroid avait su saisir bien avant tout le monde reste la force du produit. On prend une photo. On attend (un peu) et à plusieurs on peut constater la réussite (ou l’échec) de la photo. Il y a d’ailleurs un aspect ludique à attendre le résultat qui plaisir à beaucoup de personnes.

Forcément, plus on en fait et plus le pourcentage de réussite sera élevé.

En résumé

Ce qu’on a aimé

  • Le design et l’esthétisme
  • La sensation d’un retour vers le passé avec les clichés en noir et blanc 
  • La facilité d’utilisation (autofocus et flash automatique)
  • La possibilité de recharger l’appareil et l’autonomie
  • L’option du retardateur

Ce qu’on a moins aimé

  • Le coût du système appareil et pellicule
  • Comme à l’époque, il est préférable de prendre son temps pour ne pas gâcher la moindre pellicule

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.