Vues d’Afrique: “Une semaine” de Rostand Wandja

Présenté dans la catégorie fiction courts-métrages au Festival de films Vues d’Afrique, le film One week (Une semaine) du Camerounais Rostand Wandja plonge le téléspectateur dans l’ambiance qui prévaut dans une famille qui va ensuite être frappé par un drame, un deuil. Il est notamment question des remords et des regrets que peuvent avoir les survivants.

Ce court métrage de 17 minutes raconte le deuil que vit la famille Ebanga qui a perdu Monique (sublement personifiée par Virginie Ehana), femme et mère de deux enfants, dont Ingrid avec qui la relation n’est pas au beau fixe. Et c’est le moins que l’on puisse dire.

Il faut dire que très attachée au rôle qui est le sien, la mère de famille est parfois très intransigeante avec sa fille. Soulignons toute de même que cette dernière n’est pas en reste puisqu’elle ne rate jamais une occasion de mettre sa maman en rogne.

Monique, cette femme qui paraît extrêmement rigide, ira malheureusement rejoindre ses ancêtres, au grand dam de ses proches qui découvriront alors le coeur tendre de cette mère.

Cette oeuvre touchante de Rostand Wandja permet de mettre en lumière la maxime Carpe Diem qui rappelle que la vie ne tient qu’à un fil et qu’il est preferable de profiter des siens avant qu’il ne soit trop tard.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.