Nuits d’Afrique : 100 % de bonheur et de Zoblazo avec Meiway

Pour son 25e anniversaire, le Festival international Nuits d’Afrique se fait plaisir cette année. Jeudi, les admirateurs de la musique africaine ont tout d’abord goûté aux joies de l’ambiance ivoirienne avec le célèbre chanteur Meiway.

no images were found

Nombreux étaient les spectateurs qui se sont réunis sur la pelouse du Parterre de la Place des Festivals de Montréal. Le public devenait impatient à l’idée de découvrir l’icône Meiway sur scène.

Après la présentation de l’animateur Éric M’Boua, la foule a acclamé le nom de l’artiste à l’unisson. C’est dans un halo de lumière rouge et dans le brouillard des fumigènes qu’est apparu le chanteur accompagné de ses deux danseuses.

Meiway va ouvrir le spectacle avec son titre « Les génies vous parlent » suivi d’« Appolo 95 », des tubes qui ont fait son succès.

La joie était palpable sur tous les visages, qu’ils soient noirs, blancs ou métis. Une fête africaine géante avait lieu. Montréal a aussi eu droit à toutes les versions de ses chansons Zoblazo (200 et 300 %!). La foule a repris en cœur les paroles « On a gagné! », tous dotés des fameux mouchoirs blancs flottants dans les airs.

« Les Ivoiriens sont unis et veulent une seule Côte d’Ivoire! Est-ce que vous êtes avec moi les Ivoiriens? », a lancé Meiway.

Brandissant leurs drapeaux orange-blanc-vert, les Ivoiriens de Montréal étaient bien au rendez-vous. Entamant la chanson « Voilà string », le créateur du Zoblazo a mis le feu sur scène, mais aussi dans le public, chacun se livrant à des chorégraphies et autres déhanchés des fameux clips du chanteur.

no images were found

Alors que la fête battait son plein, dans une chaleur incroyable, la pluie s’est invitée aux festivités. Les spectateurs se sont retrouvés sous une véritable douche tropicale.

Malgré les intempéries, le public est resté devant la scène, dansant et chantant, bien que complètement trempé.

Meiway a tenu à remercier plusieurs fois ses admirateurs d’avoir bravé le mauvais temps.

« Vous voulez quoi comme dernière chanson? Il nous faut une chanson pour bouger sous la pluie là ! » a-t-il lancé. La réponse fut univoque : « Miss Lolo! »

1 commentaire

  1. Agréable surprise que de voir autant de monder aduler notre Meiway national. Il faut sortir de Cote d’Ivoire pour se rendre compte de la tres grande popularité de Meiway. Grand spectacle aussi!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.