Le plein de good vibes avec Djénina : l’Expérience

Les membres du collectif reggae Productions Eleven jouaient à nouveau au club Parc Avenue vendredi dernier pour un showcase placé sous le signe de la paix, de l’amour et de l’unité. Malgré plusieurs problèmes techniques, le groupe n’a pas démérité et s’est efforcé de mettre de la chaleur dans les cœurs des quelques personnes venues faire le plein de bonnes vibrations. Touki Montréal était présent.

Ils viennent d’horizons et d’univers musicaux différents, et pourtant lorsque les membres de ce collectif montréalais se retrouvent, ils partagent leur amour du son notamment pour le reggae. Et cette passion se matérialise par un concept Djenina : L’Expérience.

C’est donc devant une vingtaine de personnes que les cinq artistes débutent tout tranquillement leur live. « Nous avons besoin de votre énergie », a lancé Xlim, le leader du groupe.

Quelques minutes plus tard, il obtient satisfaction lorsque la petite assemblée reprend en cœur le célèbre refrain « No Woman no cry » de Bob Marley. C’est également avec nostalgie que le public écoute la réinterprétation de « Tous les garçons et les filles » de la chanteuse française Françoise Hardy.

Au cours de la prestation, les différents styles reggae sont balayés du tempo rapide du early-reggae des années 70 au très lent rub-a-dub en passant par le one-drop.

A la surprise générale, la première partie se termine par une jam-session aux sonorités coupé-décalé et n’dombolo. Autant dire que l’ambiance est montée d’un cran à ce moment-là surtout lorsque le crew reprend quelques grands classiques de la musique africaine comme « Ami O » d’Ebanda Manfred, reprise par Bebe Manga et « Ce n’est que ma secrétaire » de Pamelo Mounk’a.

Disponibles et accessibles, les artistes prennent le temps de discuter avec les spectateurs durant la pause. Les problèmes de sonorisation enfin réglés, Xlim et sa bande peuvent attaquer la seconde partie toujours dans la joie et la bonne humeur. D’ailleurs, le chanteur n’a cessé de régaler la salle par ses petites blagues et son sourire constant. Une belle énergie positive et communicative.

Après une performance live de deux heures, c’est par un final frénétique à nouveau 100 % afro que le collectif conclut sa prestation. Les spectateurs présents se souviendront certainement encore pendant quelque temps de cette belle expérience musicale métissée.

no images were found

Pour découvrir l’univers du collectif Production Eleven, rendez-vous sur www.anous2010s.com

Par Yves-Rodrigue PATHINVOH


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.